lundi 27 octobre 2014

Vous parler de ça - Laurie Halse Anderson


Titre VO : Speak
Titre VF : Vous parler de ça
Auteur : Laurie Halse Anderson
Sortie : Le 9 octobre 2014 (chez La Belle Colère)
Pages : 299

Résumé
Melinda Sordino ne trouve plus les mots. Ou plus exactement, ils s'étranglent avant d'atteindre ses lèvres. Sa gorge se visse dans l'étau d'un secret et il ne lui reste que ces pages pour vous parler de ça. Se coupant du monde, elle se voit repoussée progressivement par les élèves, les professeurs, ses amis, et même ses parents. Elle fait l'expérience intime de la plus grande des injustices : devenir un paria parce que ceux dont elle aurait tant besoin pensent que le mal-être, c'est trop compliqué, contagieux, pas fun. Melinda va livrer une longue et courageuse bataille, contre la peur, le rejet, contre elle-même et le monstre qui rôde dans les couloirs du lycée.

Mon avis
Tout d'abord, je suis vraiment vraiment très contente que La Belle Colère ait pris la décision de traduire ce livre en français. Ça faisait longtemps que je voulais le découvrir, et je n'osais pas m'attaquer à la version originale. Rien que pour ça, je me prosterne devant La Belle Colère.

Ce livre est un véritable coup de cœur. Lorsque je l'ai commencé, je m'attendais à ce que l'atmosphère soit toujours pesante, oppressante, mais la façon dont Melinda nous raconte son histoire est empreinte d'humour et permet d'alléger cette lecture. Je me suis vraiment beaucoup attachée à Melinda, elle est touchante, adorable, drôle, bref, un coup de cœur pour l'héroïne également.

Le seul point que je peux regretter c'est que du coup les autres personnages ne sont pas vraiment approfondis car on est exclusivement dans la tête de Melinda. D'un autre côté, le manque d'approfondissement des autres personnages est parfaitement logique puisque Melinda est totalement exclue et éloignée des autres.

Ce livre m'a fait passer par plusieurs émotions : la tristesse, la compassion, la colère, parfois le rire face aux sarcasmes de Melinda.

Les émotions de Melinda m'ont prise à la gorge. J'avais vraiment mal pour elle. Elle a vécu quelque chose de traumatisant, et elle traverse ça toute seule, elle est abandonnée, et elle n'ose pas parler. Je comprends beaucoup mieux pourquoi ce livre a fait parler de lui aux Etats-Unis et est devenu une référence. On suit ses pensées, son combat, du début à la fin. Ce livre est un véritable hymne au courage et à l'espoir pour celles -ou ceux- qui ont subi la même chose que Melinda. C'est un encouragement à parler de ce qu'ils ont vécu, tout en leur disant que ce n'est pas de leur faute.

L'un des seuls personnages qui m'a paru avoir un rôle salvateur est Mr Freeman, le professeur d'arts plastiques. C'est le seul qui a semblé percevoir le mal-être de Melinda. À travers l'art, Melinda se révèle et on voit son évolution à travers ce fameux dessin de l'arbre. C'est l'une des rares fois où dans un livre YA je trouve l'apport de l'art bien exploité. Il y a également David, même si, de mon point de vue, on ne le voit pas énormément, qui apporte une lueur d'espoir.

En conclusion, ce livre m'a bouleversé. J'ai l'impression que mon court avis ne lui rend pas justice. Je ne peux pas décrire tout ce que j'ai ressenti en le lisant, mais en tout cas, c'est un vrai coup de cœur, et c'est une lecture que je conseille vivement. Maintenant, j'ai bien envie de découvrir l'adaptation.




Infos
• C'est un one-shot
• Une adaptation en film est sortie en 2004, sous le titre Speak, avec Kristen Stewart

samedi 25 octobre 2014

Chronique de film #2 : Le Labyrinthe


Réalisateur : Wes Ball
Avec : Dylan O'Brien, Kaya Scodelario, Thomas Sangster, Aml Ameen, Ki Hong Lee, Will Poulter etc...
Nationalité : Américaine

Sortie au cinéma le 15 octobre 2014

Synopsis
Un adolescent se réveille amnésique dans un endroit étrange entouré de quatre immenses murs. Le lieu est peuplé par une cinquantaine de garçons qui vivent grâce à leur organisation et à l'aide de ceux qui les y ont envoyés, les Créateurs. Mais le plus étrange, c'est qu'au delà des murs, une porte s'ouvre sur un labyrinthe qui se referme toutes les nuits et abrite d’étranges monstres…

Mon avis
J'avais tellement adoré le 1er tome que j'avais vraiment hâte de voir ce film. Du coup je pense que j'en ai attendu un peu trop. Non pas que je n'ai pas apprécié ce film, au contraire je l'ai beaucoup aimé, mais il m'a manqué un plus.

Ce plus, justement était présent dans la majorité du livre : l'importance des liens. Dans le film, je n'ai pas eu l'impression que les personnages étaient vraiment liés. Dans le livre, une vraie amitié existe entre les personnages, et je n'ai pas eu cette impression avec le film, ce qui m'a un peu déçue. Et le lien entre Thomas et Theresa a été un peu perdu aussi selon moi.
Bon il s'agit d'un film après tout, c'était pratiquement inévitable. Mais du coup, les liens entre les personnages m'ont paru très superficiels. Après, tous ceux qui n'avaient pas lu le livre ne pouvaient sans doute pas avoir la même sensation de perte que moi.

Ma comparaison va s'arrêter là. Quelques passages ont été modifiés, mais je trouve que ça a bien servi l'histoire, et ça ne m'a absolument pas dérangé. L'histoire me paraissait même plus compréhensible.
Il y a des questionnements, l'ambiance est oppressante, les scènes d'action tiennent en haleine, bref, j'ai beaucoup aimé, et j'ai complètement accroché au film. Je n'ai pas senti les 1h40, et à un moment j'ai même ri. Visuellement, j'ai trouvé que les effets spéciaux étaient plutôt pas mal :).

Quant aux acteurs, je les ai trouvés très convaincants. Faut dire que niveau casting, des efforts ont clairement été faits. Je connaissais déjà Kaya Scodelario, qui jouait dans Skins et que déjà j'aimais beaucoup, et une fois de plus j'ai adoré. Quant à Dylan O'Brien, je ne regarde pas Teen Wolf, donc je l'ai découvert dans le film, et il collait plutôt bien au rôle de Thomas, ce qui m'a satisfaite. Les acteurs secondaires étaient également assez convaincants. Je ne suis donc absolument pas déçue du casting.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé ce film, même s'il m'a manqué quelque chose au niveau des liens entre les personnages. J'irais voir le prochain coûte que coûte, et j'ai encore plus envie de me plonger dans le tome 2 :).

Infos
• Il s'agit de l'adaptation du 1er tome de la trilogie L’Épreuve : Le Labyrinthe, qui est suivi de La Terre Brûlée, et Le Remède Mortel, tous trois parus France chez Pocket Jeunesse.

samedi 11 octobre 2014

Chronique de film #1 : Rouge Rubis

Réalisateur : Felix Fuchssteiner
Avec : Maria Ehrich, Jannis Niewöhner, Jennifer Lotsi, Laura Berlin,Veronica Ferres etc...
Nationalité : Allemande

Sortie en dvd le 24 septembre 2014

Synopsis
Gwendolyn est une jeune londonienne ordinaire. Un jour, alors qu'elle rentre du lycée, elle est soudainement transportée en 1900 par une force inconnue. De retour dans le présent, elle est approchée par une force secrète qui la surveille depuis sa naissance. Elle est en fait la dernière voyageuse, le Rubis. Aux côtés de son charmant partenaire Gideon de Villiers, elle devra voyager à travers les âges pour accomplir de mystérieuses missions...

Mon avis
A défaut de chronique livresque, je vais donner mon avis sur l'adaptation du premier tome d'une saga que j'avais beaucoup apprécié. Je vais commencer directement en disant que j'ai bien aimé ce film.

Évidemment, il y a tout de même des différences avec le livre, je crois même qu'ils ont anticipé sur Bleu Saphir, si je me souviens bien. Ça fait quand même un peu plus d'1 an que je les ai lu, alors forcément, j'ai quelques trous de mémoire.

Ces différences ne m'ont pas tellement dérangée, il y en a même que j'ai plutôt apprécié. Déjà, les personnages qui m'avaient absolument insupportée dans le livre apparaissent très peu dans le film. J'ai aussi l'impression que le ton est plus léger dans le film. Autre chose qui m'avait faite grincer des dents dans le livre, c'est que Gwendolyn avait tendance à se laisser faire. Sérieusement, toutes les 10 pages on lui disait que c'était une incapable, qu'elle était nulle et servait à rien (oui bon j'exagère un peu) et c'est tout juste si elle se défendait. Personnellement, au bout d'un moment, j'aurais fini par dire « Puisque je sers à rien, allez vous faire voir, je me casse ! ».

J'ai quand même beaucoup aimé la saga, malgré les défauts cités si-dessus. L'histoire des voyages dans le temps, puis les héros ont fini par me toucher, et je trouve que l'histoire est bien construite. Il faut tout de même garder certains détails en tête, parce qu'il y a des références du tome 1 que l'on retrouve dans le tome 3, ce qui peut être contraignant si on n'a pas particulièrement bonne mémoire ou si 1 an s'écoule entre la lecture de chaque tome. Mais paradoxalement, c'est quelque chose que j'ai beaucoup apprécié, qu'il y ait de telles correspondances entre les tomes, j'adore ! Bon voilà, c'était le paragraphe sur la saga littéraire, j'en reviens au film.

Au niveau des acteurs, je les ai trouvés plutôt bien. Cela dit, les personnages secondaires, pour la plupart je ne les imaginais pas du tout comme ça physiquement. Mais au niveau du caractère, ils sont tout de même plutôt proches, j'aime particulièrement Leslie, que j'adorais déjà dans le livre. Quant aux héros, je les ai trouvés très corrects, et convaincants. Je dois avouer que j'avais un peu peur, j'appréhendais un peu de regarder un film allemand, car ce n'est vraiment pas ce que je préfère. Et là on va dire « Bouh, elle est fermée d'esprit, elle aime que les films américains ! ». Je vous rassure, ce n'est pas le cas, cette appréhension vient sans doute de mauvaises surprises que j'ai eu par le passé ^^. D'ailleurs, un de mes films préférés est un film d'animation japonais :). Mais je m'égare.

J'ai trouvé ce film assez drôle, parfois involontairement, car je dois admettre qu'il y a une scène en particulier que j'ai trouvé très mal faite (spoiler) : celle où le comte « étrangle » mentalement Gwendolyn, c'était tellement mal fait et non discret que ça aurait eu plus de sens qu'il tente de l'étrangler à mains nues. Je veux bien qu'il faut que le spectateur comprenne ce qui se passe, mais bon, faut peut-être  pas exagérer. C'est, je crois, ce qui m'a le plus choquée.

Quant à la fin, il me semble que ça ne se passe pas comme ça dans le livre, mais comme je ne m'en souviens pas vraiment, ça ne m'a pas gênée. Je dois tout de même avouer que j'ai eu l'impression qu'il y avait un coup de mou vers la fin. Normalement, le « paroxysme » de l'action dans un film devrait se situer à la fin, et là j'ai plutôt eu l'impression qu'il se situait vers le milieu, ce que j'ai trouvé un peu dommage.

Pour conclure, sans que ce soit un chef-d'oeuvre, j'ai beaucoup apprécié ce film. Certes, j'ai beaucoup comparé avec le livre (ce qui, je pense, est inévitable quand on parle d'adaptation).
Mais si vous n'avez lu aucun des livres, ce film a autant de chance de plaire. C'est une histoire passionnante, drôle, mignonne, à propos de voyages dans le temps, et rien que pour ça, je peux vous dire que même si je n'avais pas lu les livres, j'aurais eu envie de voir le film.
Si vous avez lu les livres, peut-être que certains risquent de ne pas apprécier, mais je pense qu'il faut aussi savoir regarder un film pour ce qu'il est (c'est pas très français ^^), et ne pas se baser uniquement sur le livre. Pour ma part, j'ai trouvé cette adaptation satisfaisante, et je ne vois pas pourquoi ça ne serait pas le cas d'autres personnes ayant lu la saga :). Globalement, l'esprit du livre est bien retranscrit, et c'est pour moi l'un des éléments les plus importants dans une adaptation.

Un point bonus : L'affiche française est plus belle que l'originale, ce qui est rare quand on voit la façon dont ils gâchent certaines affiches. De plus, l'affiche en couverture de livre ne me dérangerait pas (même si j'aime la version que j'ai), car j'avoue que j'ai tendance à avoir en aversion les affiches de films en couverture. Cela dit, avec Si je reste, et Le Labyrinthe, je deviens moins sceptique de ce côté là.

J'attends avec impatience Bleu Saphir. J'espère qu'il ne mettra pas trop de temps à sortir en France (enfin déjà, j'espère qu'ils prévoient de le sortir en France). Si je suis bien renseignée, il est sorti en salles en Allemagne cet été.

Infos
• Il s'agit de l'adaptation du premier tome de la Trilogie des Gemmes de Kerstin Gier : Rouge Rubis, qui est suivi de Bleu Saphir, et Vert Émeraude, tous trois parus en France dans la collection Macadam des éditions Milan.

mercredi 1 octobre 2014

Bilan du mois : Septembre 2014


Le mois de septembre a été bien pauvre en lecture. Je n'ai lu que 3 livres, dont 2 pour les cours :S. Et la moitié d'1, sur lequel j'ai bloqué pendant une cinquantaine de pages (mais là je fonce, vive comme l'éclair !)
Par contre, ma PAL a légèrement augmentée (dire que j'avais réussi à la réduire en dessous de 40). Je me suis ruinée en livres pour les cours, donc j'ai été assez limitée. Soit dit en passant, ça ne me fait pas de mal xD.

Livre(s) lu(s)

(pour les cours)

Achat(s)

Cadeau(x)

On se retrouve en novembre pour un nouveau bilan !