vendredi 29 mai 2015

La nuit a dévoré le monde - Martin Page


Titre : La nuit a dévoré le monde
Auteur : Martin Page (sous le pseudonyme Pit Agarmen)
Sortie : le 20 août 2014 (chez J'ai Lu)
Pages : 182

Résumé
La nuit a dévoré le monde. Après une soirée mouvementée, Antoine Verney se réveille dans un appartement parisien vide, maculé de sang. Dehors, c'est la guerre. La police lutte inutilement contre une armée de zombies affamés, qui ne cesse de s'agrandir. Face à cette catastrophe, Antoine, qui n'a rien d'un héros, décide de se barricader dans l'appartement. Mais les zombies ne sont pas la seule menace dans ce monde apocalyptique.

Mon avis
Décidément, j'enchaîne les bonnes lectures. Quand j'ai commencé ce livre, je ne m'attendais pas vraiment à ça, pourtant j'ai beaucoup aimé ! Il ne s'agit pas pour autant d'un coup de cœur, mais j'ai passé un très bon moment.

On se retrouve avec un personnage principal qui se réveille dans un monde apocalyptique peuplé de zombies. Il décide alors de se barricader. Au lieu d'avoir droit à de grands moments de suspense, d'action, d'attaques héroïques de zombies etc, on se concentre sur la psychologie du personnage et sa solitude. Et honnêtement, ça m'a bien plu.

Le personnage n'est pas parfait, il a des qualités et des défauts, et je l'ai trouvé ultra réaliste. Ce n'est pas un héros, pourtant il survit au milieu de cette apocalypse, et peut être attachant. Il est humain, tout simplement. Tout au long de ma lecture, j'ai énormément ressenti la solitude d'Antoine. À sa place, je serai probablement devenue folle ou morte de peur. J'ai adoré suivre la psychologie du personnage, ses hauts et ses bas, tout est fait de façon très réaliste, et même si on n'approuve pas toujours ce qu'il fait, on comprend pourquoi il le fait. Par la même occasion, nous avons également droit à des réflexions sur la société d'aujourd'hui.

En conclusion, c'était une très bonne lecture, l'immersion dans la psychologie du personnage et les conséquences de l'apocalypse « zombiesque » est très intéressante et captivante.


Infos
Il s'agit d'un one-shot

mercredi 27 mai 2015

Outlander (1) : Le Chardon et le Tartan - Diana Gabaldon


Titre VO : Outlander
Titre VF : Le Chardon et le Tartan
Auteur : Diana Gabaldon
Pages : 822 (édition France Loisirs)

Il a été réédité chez J'ai Lu le 20 août 2014

Résumé
1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale continue de vouer un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.
Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?

Mon avis
Whouah, ce livre est à la limite du coup de cœur. Le seul gros problème que j'ai eu finalement, c'est d'avoir regardé la série avant de lire ce premier tome (je savais que c'était une mauvaise idée). Encore que je me suis forcée à ne pas regarder le dernier épisode sorti pour me motiver. En tout cas, l'adaptation est globalement fidèle, et je la trouve géniale.

Pour en revenir au livre, j'ai tout de suite beaucoup aimé le style de l'auteure. Ses descriptions permettent de s'immerger dans le roman et de bien s'imaginer tous les paysages qui doivent être magnifiques. Je serai presque jalouse de Claire. De plus, l'auteure a du fournir un énorme travail pour être capable de nous implanter comme ça, dans une Écosse du XVIIIe siècle qui paraît ultra-réaliste. J'ai adoré assister à une sorte de « choc des époques ». Claire vient du monde moderne, et est donc choquée par certaines choses qui paraissent tout à fait normales à l'époque.

Puisque je parle de Claire, c'est le genre d'héroïne que j'adore. Elle est forte, elle a un sacré caractère, elle ne se laisse pas faire, elle n'a pas sa langue dans sa poche, et à côté elle a un cœur d'or et une certaine sensibilité. Elle n'a pas non plus besoin d'être tout le temps secourue (ça peut arriver bien sûr, mais elle est aussi capable d'agir). De plus, le fait que le récit soit raconté par Claire ne m'a pas donnée l'impression d'être cloisonnée dans sa tête. Elle est observatrice, et ses observations sont nourries de détails, ce qui nous permet de nous rapprocher également des autres personnages.

Puis il y a Jamie. Je comprends pourquoi beaucoup de personnes fantasment sur lui. Il est courageux, protecteur, généreux, loyal, tendre bien que très combatif, soucieux du bien-être des autres et de la justice, et pour ne rien gâcher, il est super canon ! Cependant, l'auteure aime nous rappeler qu'on est au XVIIIe siècle, alors forcément, parfois ça se sent dans l'attitude de Jamie (il y a une scène en particulier, voilà, je dirai rien de plus). Il reste tout de même un personnage très attachant, tout comme Claire.

Cependant, les personnages ne sont pas parfaits pour autant (même si mes descriptions peuvent laisser penser le contraire), ce qui les rend plus réalistes et toujours plus attachants.

Comment ne pas tomber sous le charme ?

Pour ce qui est de leur relation, je l'ai beaucoup aimée aussi (mais qu'est-ce que je n'ai pas aimé ?). Elle grandit de façon progressive, pour devenir de jour en jour quelque chose de plus fort, passionnel, et très touchant. La seule chose que je pourrais regretter, c'est que j'ai eu l'impression que Claire oubliait Frank très facilement. Je ne m'attendais pas forcément à ce que toutes les 10 pages elle se lamente à propos de lui, mais j'ai trouvé qu'elle n'était pas vraiment tiraillée entre lui et Jamie finalement.


Enfin, parlons d'un autre personnage : Jonathan Randall. Alors, comment vous dire. Ça faisait longtemps que je n'avais pas détesté un tel personnage. Son niveau de sadisme, de cruauté et de perversité atteint un haut pic. Et comme tout bon méchant qu'on a envie de voir mourir, je suis certaine qu'on va le voir encore longtemps.


Les personnages sont vraiment une grande force du roman. Que ce soient les héros, le méchant, ou les rôles secondaires, ils ont tous leur personnalité propre. J'espère qu'on en reverra certains dans les autres tomes, car ils m'ont bien plu.

Pour en revenir à l'histoire, au début il n'y a pas trop d'action, puisque c'est justement le début. On nous présente Claire, la manière dont elle atterrit dans le passé, le temps qu'elle réalise ce qu'il lui arrive, puis les conditions dans lesquelles elle se trouve etc... Mais on est pourtant vite passionné par ce qui se passe, il y a de l'action, ou alors on en découvre plus sur le passé des personnages, les histoires de famille, de clan, ou d'autres choses. Qu'il y ait de l'action ou seulement des dialogues, c'est toujours passionnant car ça nous apprend toujours quelque chose qui tourne autour des personnages, ou autour de l'époque dans laquelle on évolue.

J'ai également éprouvé pas mal d'émotions pendant ma lecture. J'ai souri, j'ai été attendrie, en colère, triste, bref j'ai traversé une palette d'émotions. Il y a un moment en particulier, vers les 100 dernières pages (je ne vous dirai pas de quoi il s'agit bien sûr, mais ceux/celles qui l'ont lu savent forcément de quoi il s'agit), je crois que je n'avais jamais eu aussi mal au cœur. Et dire qu'on est qu'au premier tome, j'ai peur pour la suite !

Pour conclure, ce livre aurait peut-être été un coup de cœur si je n'avais pas vu la série avant, ce qui m'a freinée dans ma lecture. Ça ne m'empêche pas d'avoir apprécié ma lecture, et j'ai hâte de m'attaquer à la suite ! De plus ma mère a tous les tomes, donc je n'aurais pas de soucis de "oh mon dieu il me faut la suite !". Cette fois-ci, je ne vais pas me laisser avoir, et je vais lire le tome 2 avant que la saison 2 commence pour pouvoir l'apprécier pleinement.


Infos
• Il s'agit du premier tome de la saga « Le Chardon et le Tartan » ou « Le Cercle de Pierre » ou « Outlander » (mais vu qu'elle est rééditée sous le titre « Outlander » chez J'ai Lu, on va garder celui-ci) : Le Talisman (2), Le Voyage (3), Les Tambours de l'Automne (4), La Croix de feu (5), Le Temps des Rêves (6), La Neige et la Cendre (7), Les Canons de la Liberté (8), L’Écho des Cœurs Lointains : Le Prix de l'indépendance (9), L'écho des Cœurs Lointains : Les Fils de la Liberté (10)
• Cette saga est adaptée en série tv sous le titre "Outlander"

Prix
• Semi-poche : 16€


mardi 26 mai 2015

Challenge : Week-end à 1000 #4


Salut à tous ! Pour la 4e fois, je participe au challenge à 1000 organisé par Lili bouquine. La dernière fois, j'avais terminé mon challenge à 969 pages. Cette fois-ci, je compte bien réussir à les atteindre ces 1000 pages !

Pour ceux/celles qui ne connaissent pas, le but du Week-end à 1000 : Lire 1000 pages en un week-end (romans, bd, mangas, etc... tant que ça se lit).
Le challenge commence le vendredi 29 mai à 19h, et se termine le dimanche 31 mai à minuit.

Voici le lien d'inscription du challenge ICI, et celui du groupe Facebook ICI. Pour pouvez aussi partager le challenge sur twitter avec le tag #weekendà1000.

Petite liste de livres prévus :

1 – Les Intrigantes T1 : Rivales de Christine Féret-Fleury (222 pages)


2 – L’Épreuve T2 : La Terre Brûlée de James Dashner (414 pages)


3 – Lucides d'Adrienne Stolz et Ron Bass (373 pages)


Ce qui fait 1009 pages en tout (presque 1000 pile-poil).

Bonne chance à tous et à toutes ! :)

samedi 16 mai 2015

Treize raisons - Jay Asher


Titre VO : Thirteen Reasons Why
Titre VF : Treize raisons
Auteur : Jay Asher
Sortie : le 30 mai 2012 (chez Le Livre de Poche Jeunesse)
Pages : 317

Résumé
Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D'abord effrayé, il écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis, il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.

Mon avis
Déjà, j'aurais voulu que la couverture de la réédition soit disponible en livre de poche, car je trouve celle-ci assez laide.

En dehors de ça, j'ai beaucoup aimé ce livre. Le style de l'auteur est fluide, et c'était assez prenant, donc je l'ai très vite lu. Pourtant, ça avait mal commencé. Au départ, j'ai cru que j'allais avoir affaire à une fille qui tenait à faire culpabiliser les gens de son suicide presque par mesquinerie (je dois voir le mal partout). Et finalement, non. Avant ce roman, j'avais lu très peu de livres sur le suicide, et aucun qui approfondissait autant le sujet. Et j'ai apprécié ce qu'a fait l'auteur. Ça permet de vraiment se mettre dans la tête de ceux qui en arrivent à cette extrémité, de comprendre comment on peut en arriver là. Quand j'entends les gens parler du suicide, j'entends fréquemment dire « ils pourraient au moins se dire que ça ne peut pas être pire ». Ce qui est pour moi, la preuve qu'ils ne comprennent pas.

C'est vraiment ce que j'ai aimé dans ce livre, le fait qu'il nous permette de comprendre. L'héroïne, Hannah Baker, ne s'est pas suicidée sur un coup de tête pour une chose insignifiante, mais pour plusieurs choses en même temps, qui isolées ne sont pas si graves pour certaines, mais qui avec l'accumulation (= l'effet « boule de neige »), deviennent insupportables. En même temps, on peut se rendre compte que ce qui nous paraît anodin, ne l'est pas forcément pour tout le monde.

Je me suis beaucoup attachée à Hannah. Elle m'a beaucoup touchée. Je me suis un peu moins attachée à Clay en revanche. En fait, l'histoire d'Hannah m'intéressait plus que la sienne. Tout comme lui, je voulais savoir pourquoi elle avait fait ça. La double narration était tout de même une bonne idée (je ne pense pas que le livre serait aussi bien passé si on avait eu uniquement le point de vue d'Hannah). Par contre, s'il y a bien une chose qui m'a déçue, c'est la raison pour laquelle Clay était sur les cassettes. C'était un peu trop facile, comme si l'auteur ne voulait pas entacher son personnage principal. Je ne m'attendais pas à quelque chose de fourbe, mais j'espérais tout de même plus.

Pour ce qui est de la fin, j'ai lu plusieurs avis se plaignant qu'elle n'était pas développée. Eh bien ça ne m'a absolument pas dérangée. Une fois que l'on connaît toute l'histoire d'Hannah, j'avais le sentiment qu'il n'y avait plus rien à dire. Alors cette fin me convient parfaitement. Pour moi, Hannah est la véritable héroïne de l'histoire,et Clay est une sorte de « messager », le personnage par lequel on peut écouter (enfin, plutôt lire dans notre cas) les cassettes d'Hannah. Bien sûr, Clay n'est pas que ça, mais j'ai eu le sentiment que son importance venait énormément de là.

En conclusion, ce livre n'est pas loin du coup de cœur. Pour moi il vaut la peine d'être lu, alors foncez. De plus, même si le résumé à première vue n'est pas joyeux, la lecture n'en est pas ultra pesante pour autant.

"Quand une chanson vous fait pleurer, mais que vous n'avez plus envie de pleurer, vous cessez de l'écouter.
Mais échapper à soi-même, c'est impossible. On ne peut pas décider de ne plus se voir. De couper le son à l'intérieur de sa tête."


Infos
Il s'agit d'un one-shot

Le tag des copines


Bonjour à tous ! J'ai vu ce tag sur le blog de Book illusion, et il m'a beaucoup plu, alors j'ai décidé de le reprendre :).

1 – Plutôt corne ou marque-page ?
Sans hésitation, marque-page, même si c'est un pauvre petit bout de papier déchiré, je n'aime pas corner les pages.

2 – As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?
Ça m'arrive généralement à noël. Ce qui ne fait pas baisser ma wish-list pour autant malheureusement. Mais comme beaucoup, je me fais surtout des cadeaux à moi-même ^^.

3 – Lis-tu dans ton bain ?
Non, une fois j'ai tenté, ça fait mal aux bras et c'est chiant xD (sans parler du risque de faire tomber mon livre dans le bain).

4 – As-tu déjà pensé à écrire un livre ?
Oui, j'avais même écrit une histoire en 5e. J'ai eu un fou rire lorsque j'ai retrouvé ces écrits récemment, j'en ai tellement honte que je ne montrerai sans doute jamais JAMAIS ça à qui que ce soit ! Sinon, j'aimerais écrire un roman oui, j'ai plein de projets (qui n'aboutissent pas, les journées sont trop courtes !). 

5 – Que penses-tu des séries à plusieurs tomes ?
J'aime beaucoup, car ça fait durer le plaisir. L'ennui, c'est qu'il faut les acheter, et quand on prend une série en cours, ça fait plusieurs achats pour rattraper son retard. Ensuite, attendre la suite peut être long, mais ça participe à faire durer le plaisir. Puis une série à plusieurs tomes permet de développer un univers ou les personnages. Mais on n'est pas à l'abri d'un dernier tome bâclé, ou d'une longue saga qui s'effrite lorsqu'elle arrive à un nombre conséquent de tomes.

6 – As-tu un livre culte ?
HARRY POTTER !!!!
Et Orgueil et Préjugés de Jane Austen.

7 – Aimes-tu relire ? 

J'aime relire les romans qui m'ont énormément plu, mais un long moment après l'avoir lu pour la première fois, disons 1 an minimum. J'évite quand même les relectures vu ma PAL.

8 – Rencontrer ou pas rencontrer l’auteur d’un livre que tu as aimé ?

Rencontrer évidemment ! La seule fois où j'ai rencontré des auteurs, il s'agissait de Margaret Stohl et Kami Garcia pour 16 Lunes, au moment où l'adaptation cinématographique allait sortir au cinéma. Par timidité, lorsqu'on m'a proposé de me faire prendre en photo avec elles, j'ai eu le réflexe de dire « non » (oui je suis débile).

9 – Aimes-tu parler de tes lectures ?
J'ADORE parler de mes lectures. L'ennui, c'est qu'il y a peu de personnes dans mon entourage qui lisent énormément. Donc dès que ma mère lit un de mes livres, je la harcèle presque xD.

10 – Comment choisis-tu tes livres?
Généralement selon mon envie du moment.

11 – Une lecture inavouable ?
Vu qu'elle est inavouable, hors de question que je vous la dise, non mais oh :P !

12 – Des endroits préférés pour lire ?
Dans l'idéal, je préfère lire dans mon lit ou sur le canapé. Mais après je peux lire à peu près n'importe où, sauf en voiture, car ça me rend malade.

13 – Un livre idéal pour toi ?
Un livre qui me transporte, et qui me fait passer par plusieurs émotions, avec des personnages attachants.

14 – Lire par dessus l’épaule ?
Je déteste qu'on lise par-dessus mon épaule. Mais je l'avoue, ô fourbe que je suis, il m'est déjà arrivé, lorsque quelqu'un lit à côté de moi dans le tram ou dans le train, de zieuter par curiosité, pour voir si la personne lit un livre que j'ai déjà lu ou pas. Shame on me.

15 – Télé / Jeux Vidéos ou Livres ?
Livres of course ! J'aime regarder des séries tv (encore que je trouve que je n'en regarde pas tant que ça), mais rien ne remplacera les livres ! Quant aux jeux vidéos, à part Pokémon ou Mario, je ne suis pas vraiment calée xD.

16 – Lire et manger ?
Il m'arrive de grignoter en lisant, mais sinon, en dehors de la fac puisque j'y mange souvent seule, je ne lis jamais en prenant mon repas.

17 – Lecture en musique, en silence, peu importe ?
Quand je suis chez moi, je lis généralement en silence, mais dehors, j'écoute la musique pour me couper du monde extérieur. S'il y a bien une chose qui m'empêche de lire, ce sont les discussions des gens. Toutefois, il m'est déjà arrivé, lors d'une scène bien précise, de penser à une musique qui correspondrait parfaitement, et du coup de la mettre avant de continuer cette scène. Ça peut rendre la scène encore plus magique :).

18 – Que deviendrais-tu sans les livres ?
Je serais dans la panade, car on ne peut pas dire que j'ai 1000 passions dans la vie.

19 – Tu achètes un livre sur le net et tu le reçois un peu abîmé. Que fais-tu ?
Dans un premier temps, je râle légèrement. Ensuite, s'il est seulement un peu abîmé, je m'y fais en me disant que ce n'est pas si dramatique, mais s'il est vraiment dans un état lamentable, je vais probablement basculer du côté obscur de la force u_u.

20 – Quel est l’élément qui t’a donné le goût de la lecture ?
Je dirai le fait que la lecture permette de s'évader, de voyager, de vivre des aventures par l'imagination.

21 – Que pensez-vous de toutes ces adaptations cinématographiques ?
J'aime voir les personnages des romans que je lis prendre vie « grandeur nature » si je puis dire. Le soucis, c'est qu'on n'est jamais à l'abri d'une adaptation déplorable, dans ces cas-là, on peut s'en dispenser.

22 – Si tu ne devais retenir qu’un seul personnage rencontré dans tes lectures, ce serait lequel ?
Un seul ?! Il n'y a pas moyen que je choisisse !

23 – Quels sont les 5 livres de ta PAL qui te font le plus envie ?
Lucides d'Adrienne Stolz et Ron bass, L'été des secondes chances de Morgan Matson, The Land of Stories #2 de Chris Colfer, Anna dressed in blood #1 de Kendare Blake et Le Chardon et le Tartan #1 de Diana Gabaldon.

24 – Si tu ne pouvais plus lire qu’un seul type de livre, lequel ce serait ?
Du Young-Adult, c'est ce que j'aime le plus pour le moment (et puis comme ça, ça englobe plein de genres).

25 – Comment classez-vous vos livres dans votre bibliothèque ?
Par maison d'édition et format.

26 – Quel personnage vous a le plus touché ?
Sans doute Rebecca dans Des bleus au cœur de Louisa Reid.

27 – Le livre qui t’a le plus surpris ?
Bonne question.

28 – Que t’apporte la lecture ?

Ça permet de voyager et de vivre des aventures par l'imagination, de ressentir une palette d'émotions, de se détendre, ou de mieux comprendre certaines choses etc...

29 – Quel livre sauverais-tu en premier d’un incendie ?
Un seul livre ??? Je suis incapable de choisir, le temps que je me décide toute ma bibliothèque aura brûlé xD.

30 – Quels sont les trois livres que vous avez le moins aimé de votre vie ?

- Je vais bien, ne t'en fais pas d'Olivier Adam
- Là où j'irai de Gayle Forman
- Une place à prendre de J.K Rowling (bon ça me fait quand même un peu mal au cœur de la mettre là)

31 – Plutôt du genre à abandonner un livre ou à t’acharner jusqu’au bout ?
À m'acharner jusqu'au bout, quitte à y passer des semaines → habitude à perdre.

32 – Passer ou non des pages quand un passage vous ennuie ?
Ça m'arrive pratiquement jamais, je déteste sauter des pages. Le seul livre pour lequel j'ai fait ça c'est Une place à prendre. Il faut vraiment que ma lecture soit hautement ennuyeuse pour que je saute des pages.

33 – Si tu avais carte blanche dans la librairie de ton choix, quels seraient les trois livres que tu achèterais en premier ?
Seulement 3 livres ? Ma raison de vivre de Rebecca Donovan, Red Queen de Victoria Aveyard, et A Kiss in the Dark de Cat Clarke (que je veux acheter depuis sa sortie, mais je ne l'ai toujours pas fait ç_ç).

34 – Dans quel personnage livresque tu te retrouves le plus ?
Sans hésitation, Fern de Nos faces cachées. Je l'avais déjà dit dans ma chronique, mais je m'identifie beaucoup à elle, car je suis petite, je fais plus jeune que mon âge, je porte des lunettes, j'ai porté un appareil dentaire, et j'ai longtemps était complexée lorsque j'étais à l'école. C'est rare que je me sente proche à ce point d'un personnage.

Et comme il faut en rajouter une, voici ma question : Quel héros/héroïne de roman as-tu trouvé le/la plus insupportable ?

Je ne tague personne en particulier (en fait si, je tague tout le monde !), alors n'hésitez pas à reprendre ce tag, et à me l'indiquer si vous le faites :). 

lundi 11 mai 2015

Archie Greene et le Secret du Magicien (1) - D.D. Everest


Titre VO : Archie Greene and the Magician's Secret
Titre VF : Archie Greene et le Secret du Magicien
Auteur : D. D. Everest
Sortie : le 19 mars 2015 (chez Bayard Jeunesse)
Pages : 371

Résumé
Orphelin, Archie Greene vit chez sa grand-mère Gardénia. Le jour de son douzième anniversaire, il reçoit un mystérieux grimoire écrit dans une langue indéchiffrable. Ce colis est accompagné d'un parchemin qui l'invite à se rendre à la librairie La Page Blanche, à Oxford.
Le jeune garçon part sur-le-champ ! Archie devient apprenti-relieur au Musée des Collections Magiques où les livres battent des pages pour voler, où les grimoires prédisent l'avenir et révèlent le passé, où les pop-ups font jaillir des chevaliers...
Il découvre bientôt qu'il a un don très particulier. Désormais, son devoir est de protéger les Terribles Tomes, ces livres de magie noire convoités par des magiciens maléfiques.

Mon avis
Dur de se lancer dans autre chose juste après Cress de Marissa Meyer. Dans un premier temps, j'ai eu un peu de mal à être embarquée dans l'histoire. Ce livre est vraiment jeunesse, et je suppose que ça y a joué un peu. Néanmoins, j'ai tout de même passé un agréable moment.

Le héros, Archie, est plutôt attachant, et j'ai vite sympathisé avec lui. J'ai trouvé les personnages très survolés, mais j'ai tout de même réussi à les apprécier.
Du jour au lendemain, Archie se retrouve à devenir apprenti-relieur, dans un monde où les livres sont magiques. Je dois avouer que l'idée des livres magiques me fait rêver. Je trouve que l'univers crée par l'auteur est assez intéressant, avec les livres qui volent, qui renferment des secrets, avec des personnages pouvant sortir des livres, etc...

Mais il y a tout de même quelque chose qui m'a chiffonnée, c'est que j'ai retrouvé pas mal de similitudes avec Harry Potter. On sent que l'auteur s'est inspiré d'Harry Potter, mais parfois, j'ai eu l'impression qu'il reprenait les mêmes choses, avec des appellations différentes. Je trouve que c'est dommage, car comme je l'ai dit plus tôt, cet univers est intéressant. De toute façon, j'aime toujours quand un roman parle de livres.

Je me suis quand même laissée prendre par l'histoire, et j'ai bien aimé suivre les péripéties d'Archie Greene. Je suis sûre qu'il pourrait trouver son public, son principal problème est de ne pas pouvoir échapper à une comparaison avec Harry Potter. Ce tome-ci apparaît comme un tome introducteur, et peut-être que la suite montrera beaucoup mieux le potentiel de la série.


vendredi 8 mai 2015

Chroniques Lunaires (3) : Cress - Marissa Meyer


Titre VO : The Lunar Chronicles #3 : Cress
Titre VF : Chroniques Lunaires Livre III : Cress
Auteur : Marissa Meyer
Sortie : 16 octobre 2014 (chez Pocket Jeunesse)
Pages : 658

Résumé
Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée.
Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l'enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d'autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher...

Mon avis
Whouah ! J'avais déjà adoré les deux premiers tomes, mais celui-ci est un coup de cœur ! La saga des « Chroniques Lunaires » se bonifie de tome en tome ! J'ai vraiment super hâte de lire le dernier tome, Winter ! En plus, apparemment il fait plus de 800 pages, et c'est l'une des rares fois où je me réjouis qu'un livre soit un gros pavé. Je crois que ça va me faire mal au cœur lorsque j'aurais lu la conclusion de cette saga...

Bref. Ayant lu Scarlet lors de sa sortie (en novembre 2013 donc), j'avais peur d'être un peu perdue dans ce tome. Mais ça n'a pas été le cas. Étrangement, je me rappelais plutôt bien du tome précédent, ce qui montre à quel point j'ai aimé, et l'auteure nous resitue vite dans le contexte. La plume et l'histoire sont toujours aussi addictives, à chaque fois que j'ouvrais mon livre, j'avais du mal à le reposer.

Dans ce tome-ci, on découvre une nouvelle héroïne, Cress. J'ai adoré son personnage. Enfermée dans un satellite, elle n'a côtoyé personne depuis des années, ce qui la rend assez naïve vis-à-vis du monde extérieur. Elle m'a fait sourire à plusieurs reprises, et elle est adorable. J'ai beaucoup aimé aussi son lien avec Thorne. Dans Scarlet, c'était un personnage assez peu approfondi, mais ici il prend une place plus grande. Mes personnages favoris restent Cinder et Iko. Cinder, le fait qu'on la suive depuis le tome 1 y est sans doute pour quelque chose mais je l'adore, et Iko est l'un des personnages apportant le plus de légèreté selon moi. Mais j'aime quand même à peu près tous les personnages.

Ce tome permet aussi d'introduire brièvement Winter, la belle-fille de Levana. J'ai hâte de voir ce que ça va donner, car elle m'a l'air d'être un personnage intéressant (et très bizarre, ça me rend impatiente). Je regrette peut-être un peu l'absence de Levana. Par absence, je veux dire qu'elle fait acte de présence mais que son côté sadique et méchant est moyennement ressorti. Disons que l'auteur n'a pas mis l'accent sur elle, ce qui n'est pas tellement dérangeant en soi. Je pense qu'il faudrait que je lise Levana. Au moins, ça me permettra de patienter jusqu'à la sortie de Winter. Par contre, je suis sceptique sur l'apparition du personnage de Jacin. Je pense qu'on le reverra par la suite, mais pour le moment, il ne m'inspire pas plus que ça.

Pour ce qui est de l'histoire, dès le début il y a de l'action. J'ai adoré suivre chacun des personnages, de n'importe quel côté, puisqu'ils se retrouvent séparés. À plusieurs reprises j'étais complètement tenue en haleine par les événements, même quand il ne se passait pas forcément quelque chose de haletant. En tout cas, les personnages n'ont pas de répit. Une fois de plus, j'ai aussi beaucoup aimé les références au conte original. Pour la fin, j'étais suspendue aux pages, les dernières pages m'ont fait pousser des petits cris mentaux.


En conclusion, j'adore la plume de Marissa Meyer, son univers, les personnages etc... Ça va être dur d'attendre le dernier tome. Je conseille vivement cette saga, que vous aimiez ou pas les réécritures de contes, ou de même pour la science-fiction. Je ne suis pas une mordue de science-fiction, et pourtant cette saga est en train de devenir une de mes sagas préférées. Si vous ne l'avez pas commencé, qu'est-ce que vous attendez ?



Infos
• Il s'agit du 3e tome de la saga « Chroniques Lunaires », il est précédé de Cinder (1), Scarlet (2), et suivi de Levana (3,5) (novella et préquel), Winter (4)
Le 4e tome, Winter, sort en VO le 10 novembre 2015, on ne connaît pas encore la date de parution française
EDIT : Winter sort en VF chez Pocket Jeunesse le 21 avril 2016 ♥


dimanche 3 mai 2015

Je vais bien, ne t'en fais pas - Olivier Adam


Titre : Je vais bien, ne t'en fais pas
Auteur : Olivier Adam
Sortie : le 10 août 2006 (chez Pocket)
Pages : 156

Résumé
Une autre lettre de Loïc. Elles sont rares. Il va bien. Il n'a pas pardonné. Il ne rentrera pas. Il l'aime. Rien d'autre. Rien sur son départ précipité. Deux ans déjà qu'il est parti. Peu après que Claire a obtenu son bac. À son retour de vacances, il n'était plus là. Son frère avait disparu, sans raison. Claire croit du bout des lèvres à une dispute entre Loïc et son père. Demain, elle se rendra à Portbail. C'est de là-bas que la lettre a été postée. Claire dispose d'une semaine pour retrouver Loïc. Lui parler. Comprendre.

Mon avis
Cet avis risque d'être assez court. Je vais aller droit au but : j'ai détesté ce livre. J'avais pas mal entendu parler du film, qui est beaucoup apprécié, et je trouvais le résumé plutôt attrayant. Ayant vu ce livre à 2€ dans une bouquinerie, je n'ai pas voulu passer à côté. Mal m'en a pris ! Ce devait être une journée particulièrement mauvaise, car le même jour j'ai acheté Si je reste et Là où j'irai de Gayle Forman, qui m'ont également déçue.

Pour en revenir à nos moutons, je n'ai pas du tout accroché au style de l'auteur. Pourtant, de nature, je suis assez facile à satisfaire au niveau du style, mais là ce n'est pas passé. Déjà, notamment au début, j'ai eu l'impression de lire un guide touristique. Puis c'est plat, c'est monotone, ce n'est pas touchant. Peut-être que l'auteur a voulu retransmettre la monotonie du quotidien de Claire. Soit. Mais il y a d'autres façons de s'y prendre. Surtout que Claire n'est pas censée être un personnage plat qui ne ressent rien, au contraire, elle est triste, seule, au bord du désespoir sans son frère. Son histoire aurait pu être touchante. Mais non. Je me suis sentie totalement exclue de l'histoire. J'aurais pu être émue par les parents, par le lien qui les unit à Claire, mais on retrouve le même problème.

J'ai trouvé ce livre hautement ennuyeux, je l'ai terminé parce que je voulais savoir ce qui s'était passé avec Loïc, et parce que les chapitres étaient courts, ce qui donnait l'impression d'avancer vite. Mais même la fin est mauvaise. Elle tombe comme un cheveu sur la soupe. C'est frustrant car la révélation est surprenante et aurait vraiment pu être passionnante, mais l'auteur a rendu son histoire hyper ennuyeuse. On a donc la révélation, qui tombe comme ça, d'un coup, de façon déplorable, et ça se termine. Et j'ajouterai aussi qu'on a un personnage qui apparaît vers la fin, et qui sort de nulle part. 

Ça faisait depuis très longtemps que je n'avais pas été aussi déçue et frustrée par un livre. L'histoire aurait vraiment pu être bonne, mais l'auteur a choisi d'en faire quelque chose d'insipide. En conclusion, je ne conseille pas ce livre. C'est pas de sitôt que je lirai un autre livre de cet auteur.

Infos
• Ce livre a été adapté en film sous le même titre en 2006

samedi 2 mai 2015

Bilan du mois : Avril 2015


Salut à tous !
Pour commencer, j'étais censée participer à April & The Apocalypse, organisé par FairyNeverland, mais je n'ai finalement pas pu, ayant été prise par mes révisions et mes partiels. Le bon côté, c'est que je suis officiellement en vacances, et que je vais enfin pouvoir reprendre un rythme de lecture correct :).

Ce mois-ci, j'ai lu seulement 3 livres (plus 6 livres de cours que j'ai relu, je précise, histoire de montrer que je n'ai pas chômé pour autant ^^). Ma PAL a légèrement augmenté, mais je n'ai pas fait de folies.

Mes lectures du mois


Une excellente conclusion à cette trilogie, j'ai hâte de me plonger dans les autres livres de Licia Troisi !
Note : 4,5/5


Lecture plutôt agréable, mais mitigée.
Note : 3/5


Chronique à venir

Mes acquisitions



Les sorties de mai qui me font le plus envie


Sortie le 7 mai chez la Collection R


Sortie le 15 mai chez Hugo Roman


Sortie le 20 mai chez Macadam


Sortie le 20 mai chez Hachette Romans


(Couverture VO)
Sortie le 29 mai chez Gallimard Jeunesse

Je vous retrouve au mois de juin pour un nouveau bilan, que j'espère plus rempli :).

La fille qui ne croyait pas aux miracles - Wendy Wunder


Titre VO : The Probability of Miracles
Titre VF : La fille qui ne croyait pas aux miracles
Auteur : Wendy Wunder
Sortie : le 24 septembre 2014 (chez Le Livre de Poche jeunesse)
Pages : 376

Résumé
Cameron a 17 ans. Atteinte d’un cancer, elle est persuadée qu’elle va mourir avant ses 18 ans. Déterminée à la sauver, sa mère l’embarque dans un road-trip en direction de Promise, une ville magique réputée pour ses miracles. Résignée, Cameron ne croit pas plus à une possible rémission qu’aux superstitions ridicules de sa mère, mais se laisse tout de même entraîner dans cette aventure. Arrivées à destination, elles sont vite témoins d’événements inhabituels : les pissenlits deviennent pourpres, on aperçoit des flamants roses au large de l’Atlantique et Cameron retrouve une mystérieuse enveloppe contenant une liste de choses à faire avant de mourir… Aidée par Asher, un garçon non moins mystérieux, Cam exécute peu à peu chaque point de la liste et apprend à croire en elle, en l’amour, et même… aux miracles.

Mon avis
Je ressors un peu mitigée de ma lecture. Pendant la première moitié du roman, j'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire, j'ai même songé à abandonner ma lecture. Ce qui m'a permis de continuer, c'est l'écriture fluide de l'auteure.

L'héroïne, Cam, m'a tout d'abord tapée sur les nerfs. C'est très compréhensible qu'elle perde espoir, qu'elle soit persuadée qu'elle va forcément mourir, et qu'elle ne veuille plus tenter quoi que ce soit. Je trouve ça même assez logique. Mais d'un certain côté, je l'ai trouvée insupportable, comme si elle n'en avait rien à faire des autres. Sa mère fait tout ce qu'elle peut pour pouvoir la sauver, et elle m'a presque donnée l'impression qu'elle la méprisait. Alors je ne sais pas, peut-être que j'ai simplement du mal à me mettre à sa place, mais en tout cas, j'ai eu du mal à ressentir de la peine pour elle, tellement elle était peu agréable. Dans le même registre, j'avais beaucoup plus sympathisé avec Hazel de Nos étoiles contraires, qui était résignée sans pour autant s'apitoyer ou faire de la peine à sa famille, ou encore avec Tessa de Je veux vivre. Je n'aime pas vraiment comparer des livres entre eux de cette manière, mais là je n'ai pas pu m'en empêcher car l'héroïne, bien qu'elle traverse quelque chose de difficile n'est pas touchante, et c'est dommage.

En revanche, pour ce qui est des autres personnages, je les ai tous beaucoup aimés, que ce soit la mère, Perry, Asher, Lily, ou même la grand-mère. Je les ai trouvé nettement plus touchants que Cam. J'ai particulièrement apprécié la petite sœur, Perry. Par contre, j'aurais bien aimé que les autres personnages soient un peu plus approfondis.

Pour en revenir à Cam, dans la deuxième partie, j'ai quand même fini par sympathiser avec elle. Elle évolue, heureusement, et devient plus supportable. Elle a même réussi à me toucher à de rares occasions au final, ce qui n'était vraiment pas gagné au début de ma lecture.

Finalement, le style de l'auteure m'a transporté, et j'ai réussi à entrer dans l'histoire. J'ai dévoré les 100-150 dernières pages très rapidement sans m'arrêter. En conclusion, j'aurais sans doute mieux apprécié ma lecture, si l'héroïne ne m'avait pas tapée sur les nerfs. L'histoire reste plutôt plaisante et prenante, et je suis persuadée que certains sauront mieux que moi apprécier ce roman.
J'ajoute une petite note sur la couverture, que je préfère à celle du grand format, et qui de plus, correspond mieux à l'esprit du livre.



Infos
• Il s'agit d'un one-shot