mardi 21 juillet 2015

Tornade - Jennifer Brown


Titre VO : Torn Away
Titre VF : Tornade
Auteur : Jennifer Brown
Sortie : le 1er avril 2015 (chez Albin Michel Wiz)
Pages : 281

Résumé
C'est un jour comme un autre pour Jersey. Sa mère et sa fantasque petite sœur Marine partent pour le cours de danse. Encore à elle la corvée de préparer le dîner. Quand sa vie bascule en quelques secondes : une tornade d'une violence exceptionnelle dévaste tout sur son passage, les maisons, les arbres, les routes, les gens. C'est une vision de cauchemar, des voisins blessés et traumatisés errent dans la rue jonchée de gravats et de débris. Réfugiée au sous-sol, Jersey a beau appeler et appeler encore sur le portable de sa mère, impossible de la joindre...

Mon avis
J'avais adoré Hate List de la même auteure, qui avait frôlé le coup de cœur, j'espérais donc que Tornade ne me décevrait pas. Et bien ce ne fut pas le cas ! Je l'ai tout autant adoré, si ce n'est plus. Tout comme Hate List, il frôle le coup de cœur.

Quand j'ai commencé ma lecture, je m'attendais à une sorte de huis-clos. En fait, il ne s'agit pas réellement d'un huis-clos (bien qu'on se concentre essentiellement sur l'héroïne). Je pensais qu'une grande partie du roman serait axé sur la tornade, mais elle est en réalité focalisée sur l'après-tornade. Dès le début, j'ai été saisie par la plume de l'auteure. Je suis rentrée quasi-instantanément dans l'histoire. Faut dire que l'auteure ne traîne pas avant de nous plonger au cœur de la tornade. Jersey se retrouve seule face à la tempête, et je sentais sa terreur comme si c'était la mienne.

Puis il y a l'après-tornade. Les pages se sont enchaînées tellement vite, que j'ai lu le livre en une journée. Bon après il fait moins de 300 pages, mais à part pour manger, je n'ai fait aucune pause dans ma lecture, car j'étais complètement happée. L'après-tornade, la recherche de la famille de Jersey et tout ce qui s'ensuit était très prenant et m'a beaucoup émue. À plusieurs reprises, j'ai eu une boule dans la gorge face à son désespoir.

La seule chose qui m'a un peu dérangée, c'est que certaines choses sont un peu poussées à l'extrême. La façon dont Jersey se fait traiter à un moment donné, j'ai trouvé que c'était un peu trop poussé. Ça pouvait paraître logique, mais pas à ce point là. De plus, ça a tendance à m'énerver lorsque tout le monde culpabilise l'héroïne, alors que ce sont tous les autres qui se comportent comme des... méchants (oui, je reste polie). Bref, j'ai trouvé que c'était un peu abusé tout de même. Toutefois ça a participé à me faire réagir, puisqu'à un moment donné, je n'arrêtais pas d'insulter les personnages. Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas énervée comme ça sur un livre à cause d'injustices commises ou de personnages détestables. Les personnages secondaires manquent un peu d'approfondissement du coup, ce qui est un peu dommage, et c'est certainement à cause de ça que ce livre n'est pas totalement un coup de cœur.

La fin m'a parue un peu facile, cependant, je la trouve tout de même convenable. Bien que prévisible, elle m'a émue, tout comme une grande partie du livre.

En conclusion, il s'agit d'une très bonne lecture que je conseille vivement ! J'aimerais beaucoup que les autres livres de l'auteure sortent en VF, car finalement, seuls ses deux derniers ont été traduits, et c'est un peu dommage. Si jamais ils finissaient par sortir, il est très probable que je me jetterai dessus rapidement.

Petite mention à la couverture VF, fidèle à l'esprit de la couverture VO, et que j'aime beaucoup.


Infos
Il s'agit d'un one-shot

samedi 18 juillet 2015

Le jour où le diable m'a trouvée (2) : Quand j'ai voulu revoir le diable - April Genevieve Tucholke


Titre VO : Between the Spark and the Burn
Titre VF : Quand j'ai voulu revoir le diable
Auteur : April Genevieve Tucholke
Sortie : le 3 septembre 2014 (chez Black Moon)
Pages : 282

Résumé
Inn's End, village maudit au cœur des Appalaches. Lieu rongé par les rumeurs et la menace d'un garçon aux cheveux de feu qui volerait leurs rêves aux jeunes filles.
Cet être démoniaque porte un nom : Brodie.
Ce monstre qui sème la folie sur son passage a un frère : River. River ce beau brun mystérieux, dont le souvenir obsède Violet, à tel point que la jeune fille est prête à se lancer dans une traque infernale, prête à affronter l'un pour mieux retrouver l'autre...
Tout ne sera qu'angoisse, mensonge et sang, jusqu'à ce que Violet revoie le Diable...

Mon avis
Que dire. Quand j'ai lu le premier tome, j'avais trouvé pas mal de défauts, mais j'avais tout de même apprécié ma lecture. Je n'attendais que DEUX choses de ce tome-ci : pas de triangle amoureux, et la relation entre Violet et River plus approfondie. Il faut croire que c'était trop demander. Dans le tome 1 je sentais venir ce triangle amoureux, et j'espérais pourtant me tromper. Puis pratiquement dès le début de ma lecture, il m'a paru évident que j'avais malheureusement raison. Déjà que je n'aime pas les triangles amoureux, celui-ci m'a fait grincer des dents. Notamment la conclusion. Quand j'ai refermé le bouquin, j'étais blasée que ça se finisse comme ça.


Pour ce qui est des personnages, comme dans le premier tome, je ne les ai pas trouvés assez approfondis. Violet est un peu moins naïve que dans le premier tome, mais elle n'en est pas plus passionnante pour autant. C'est un personnage auquel je n'arrive pas réellement à m'attacher. Même si elle a parfois des éclairs de génie, je trouve ses raisonnements illogiques. J'ai largement préféré les rôles secondaires, même s'ils manquaient d'approfondissement également. J'ai bien aimé Neely (c'est d'ailleurs la première fois que dans un triangle amoureux je suis du côté du « rival », je trouvais même que lui et Violet étaient plutôt mignons), et Finch et Canto, même si on les voit trop peu.

Pour l'histoire, j'ai eu beaucoup de mal à m'y intéresser. Je crois que c'est que vers la moitié du livre que j'ai commencé à entrer dans le livre. Cette 2e moitié est même passée assez vite. Ça devenait prenant, toutes ces histoires de légendes urbaines, avec toujours une ambiance un peu lugubre, j'ai adoré. Toutefois, ça aurait pu être mieux exploité. Les retrouvailles avec River ont été également intéressantes, mais finalement, River ne m'a pas autant intéressée que dans le premier tome, alors qu'il s'agissait d'un personnage intrigant et mystérieux au départ. Ici, passé une trentaine de pages, je l'ai rapidement trouvé soûlant.

Puis il y a la fin. Je ne suis vraiment pas satisfaite. Il y a l'action finale, particulièrement prenante, où les choses s'accélèrent, avec un rebondissement (qui m'a surprise, je l'avoue), puis c'est fini. Et en fait, au cours des deux derniers chapitres, on se rend compte qu'il y a plein de questions en suspens, et la seule chose que j'ai pu penser quand j'ai fermé mon bouquin, c'est « Tout ça pour ça ?! ». Je n'irai pas jusqu'à réclamer un 3e tome (faut pas déconner), mais une nouvelle, pour avoir le fin mot de l'histoire.

En conclusion, seule l'histoire à partir de la 2e moitié du livre et les personnages secondaires m'ont intéressée. La fin, si ça avait été une vraie fin, aurait pu rehausser le niveau, mais elle n'a fait que me frustrer encore plus.


Infos
Il s'agit du dernier tome d'une duologie : Le jour où le diable m'a trouvé #1

vendredi 10 juillet 2015

Addict - Jeanne Ryan


Titre VO : Nerve
Titre VF : Addict
Auteur : Jeanne Ryan
Sortie : 21 février 2013 (dans la Collection R)
Pages : 344

Résumé
ADDICT est un jeu qui diffuse sur Internet des défis filmés en direct. Vee, 17 ans, ne sait pas si elle aura le cran d'y participer. Mais les organisateurs connaissent ses désirs les plus secrets et finissent par la convaincre avec des cadeaux qu'elle ne peut refuser, et un partenaire irrésistible...
Dès qu'elle fait équipe avec le beau Ian, Vee ne peut qu'accepter le défi suivant, puis un autre, et encore un autre... D'autant que l'engouement des milliers d'Observateurs en ligne la pousse à dépasser ses limites et ses peurs.
Bientôt, le jeu prend un tournant plus que malsain : dangereux. Mais comment décrocher quand on est devenu complètement addict ?

Mon avis
Avant de commencer Addict, j'ai pu noter que pas mal de gens avaient été mitigés par cette lecture. Je me suis donc contenue pour ne lire aucun avis, et pouvoir me forger ma propre opinion, sans aucune influence. Finalement, c'est une lecture avec quelques défauts, certes, mais j'ai beaucoup aimé.

Il faut un peu de temps pour que l'histoire commence, et petit à petit, sans réellement m'en rendre compte, j'étais captivée par ma lecture. Je me suis surprise à lire la 2e moitié du livre quasiment d'une traite. Ce qui au début apparaît comme un jeu avec des petits défis stupides, devient de plus en plus malsain, au dépend de l'héroïne, Vee. En effet, sans vraiment que l'héroïne sans rende compte, les défis deviennent réellement mauvais. Et plus on vire dans le malsain, moins Vee a la possibilité de faire marche arrière. C'est quelque chose qui m'a fascinée, et qui en même temps m'a un peu énervée, le fait que Vee semble ne pas réellement se rendre compte de la toxicité de ce jeu, alors qu'il est évident que c'est malsain.

Quand j'ai commencé ce livre, j'avais peur que l'auteur n'ose pas aller loin. Au final, ça ne se passe pas exactement de la façon que j'imaginais, mais ça m'a plutôt plu. À travers ce roman, on perçoit les dérives que peut engendrer la télé-réalité. Sans vouloir paraître pessimiste, je me dis qu'il n'y a qu'un pas entre les télé-réalités d'aujourd'hui, et celle décrite dans le livre. Peut-être pas pour la toute fin du roman, j'ose espérer qu'on irait jamais si loin (vous voyez, je reste optimiste), mais je ne peux m'empêcher de me dire qu'il y a un fond de vérité. J'ai ce sentiment à travers certains concurrents capables de faire n'importe quoi juste pour gagner de superbes cadeaux, mais aussi avec les Observateurs qui se délectent de la perversité de ce jeu, et admirent les concurrents pour les stupidités qu'ils font. C'est un aspect que j'ai trouvé fascinant. Je reconnais qu'il y a quelques incohérences, mais j'étais tellement captivée que j'y ai à peine fait attention. Ça ne m'a pas gâché ma lecture en tout cas.

Du côté des personnages, c'est sans doute là le plus gros défaut du livre. Je ne les ai pas trouvés très approfondis. Mon plus grand regret va pour Ian. Il est assez mystérieux jusqu'à la fin du livre, pour qu'on finisse avec très très peu d'informations sur lui. On n'apprend pas suffisamment à le connaître, ce qui explique certainement le fait que la romance avec Vee paraisse assez superficielle. Je ne dirai pas qu'elle est basée sur rien car dès le début ils ont une certaine complicité, mais ça s'enchaîne tout de même beaucoup trop rapidement. Il s'écoule quoi, deux jours ? Ce n'est pas comme s'ils avaient eu de grandes conversations à part « faut qu'on réussisse le prochain défi », « courage on va y arriver ». Cet aspect-là m'a un peu déçue. J'ai tout de même bien aimé Vee, malgré qu'elle soit un peu dans le déni par rapport à la malsainité de ce jeu (comment ça ce mot n'existe pas ? eh bien il devrait). J'ai trouvé les personnages secondaires plutôt sympathiques aussi, avec toujours un problème d'approfondissement.

Pour la deuxième moitié du livre, la tension monte crescendo. J'étais tellement happée par ma lecture que j'en avais limite des palpitations. Les pages se tournaient toutes seules, je suis arrivée à la fin du livre sans même m'en rendre compte. Toutefois, je n'arrive pas à déterminer si la fin m'a plu. C'est étrange tout de même. Habituellement, ce n'est pas forcément le genre de fin que j'apprécie, et pourtant, je trouve qu'elle correspond à l'esprit du livre. Je ne peux pas expliquer exactement mon ressenti sans spoiler.

En conclusion, il s'agit d'une petite surprise. L'histoire était très prenante et fascinante, dommage que les personnages manquaient d'approfondissement. J'ai énormément hésité entre la note 3,5 ou 4.


Infos
• Il s'agit d'un one-shot
Une adaptation cinématographique est prévue, avec notamment Emma Roberts et Dave Franco


mercredi 8 juillet 2015

Emma - Jane Austen


Titre VO : Emma
Titre VF : Emma
Auteur : Jane Austen
Pages : 466 (dans La Bibliothèque du Collectionneur)

Résumé
La belle Emma Woodhouse, jeune fille de famille aisée, vit avec son père veuf dans le petit village anglais de Highbury.
Pour se distraire, elle décide de jouer les entremetteuses au profit des célibataires de son entourage. Elle se consacre tout spécialement à sa protégée, la très jolie Harriet Smith, qu'elle destine à Mr. Elton, le vicaire de Highbury.
Les plans d'Emma semblent en bonne voie, mais ses certitudes vacillent lorsque les événements prennent un tour inattendu. Malgré ses bonnes intentions, elle connaît peu les sentiments d'autrui... et les siens propres moins encore.

Mon avis
Ma chronique va très bien débuter, car je vais commencer par pousser un coup de gueule.


Je suis très déçue de l'édition que j'ai, celle de La Bibliothèque du Collectionneur. Esthétiquement, les livres sont magnifiques : ils sont en hardback, avec les tranches dorées, et les couvertures sont simples et jolies. De plus, ils sont vraiment petits et donc facilement transportables. Grande fan de Jane Austen, j'ai consenti à dépenser quelques euros de plus pour avoir une superbe édition d'au moins un de ses livres.
Et là c'est le drame. La qualité de la traduction n'a pas suivie celle de l'apparence du livre. Quand notamment Harriet devient Henriette à la moitié du livre, ou que John Knightley est une fois sur deux appelé Jean Knightley, déjà, ça m'agace qu'ils n'aient même pas été fichu de choisir UN prénom pour UN personnage. Je connaissais déjà les personnages avant de commencer le livre, mais quelqu'un qui ne connaît pas du tout l'histoire peut facilement être embrouillé au départ. Ensuite, j'ai vu plusieurs coquilles. Je ne les ai pas relevées, peut-être que j'aurais dû en guise d'exemple, je me souviens seulement avoir vu quelque chose du genre « il a fais ». Pour finir, certaines phrases étaient alambiquées. J'ai parfois dû relire plusieurs fois une même phrase pour la comprendre. En avaient-ils tellement rien à faire qu'ils ne se sont même pas donnés la peine de corriger ? Je ne sais pas si c'est le cas pour tous les livres de cette collection, mais honnêtement, je ne retenterai pas l'expérience. Pour ce livre en tout cas, je vous déconseille cette édition. Moi qui suis une fan inconditionnelle de Jane Austen, je n'ai pas pu apprécier pleinement ma lecture, et ça me met vraiment en colère.

Ceci étant dit, passons à l'histoire en elle-même.
Il s'agit sans doute du roman de Jane Austen le plus développé. On s'attarde sur les personnages, qu'ils soient secondaires, attachants, ou encore insupportables. Je trouve qu'Emma est l'une des héroïnes de Jane Austen qui évolue le plus. Au début elle apparaît un peu condescendante, prétentieuse, avec la conviction de détenir la vérité absolue en matière de sentiments, pour petit à petit devenir plus humble. Elle tente d'apprendre de ses erreurs et se met régulièrement en question, et c'est ce que j'apprécie toujours de voir chez un personnage. Malgré ses défauts, elle est attachante.

Pour les autres personnages, ils sont tous variés. Il y a Mr Knightley, peu bavard mais toujours de bon conseil, l'adorable mais naïve Harriet, le gai et mystérieux Frank Churchill, ou encore la généreuse et bavarde Miss Bates. Chacun a sa propre personnalité, et j'ai aimé la plupart des personnages. Comme dans chaque roman de Jane Austen, il y a toujours des personnages insupportables, je crois que je n'avais jamais eu autant envie d'étrangler un de ses personnages tellement l'un d'entre eux m'insupportait. C'est le genre de personne que j'aurais fait un sorte de ne plus JAMAIS revoir dans la réalité (je salue la patience de Jane Fairfax).


Du côté de l'histoire, il faut un peu de temps pour que ça se mette en place. Ensuite, on se trouve plongé dans la société de Jane Austen. À travers les différents personnages, on retrouve plusieurs aspects de la société, du côté des plus modestes ou des plus riches, des plus humbles ou des plus arrogants etc... A travers eux, on retrouve l'humour et l'ironie mordante de Jane Austen. Je ne vais pas développer cet aspect-là, car je ne saurais pas lui rendre justice, je ne peux donc que vous conseiller de découvrir tout ça par vous-mêmes.

Un climat mystérieux domine également. Frank Churchill notamment est un personnage assez difficile à cerner. Plusieurs fois nous avons des sortes de coup de théâtre, avec des personnages qui cachaient bien leur jeu. La fin s'accélère, c'est le moment des révélations, des prises de conscience etc... Et j'ai trouvé la romance assez mignonne. Les 100 dernières pages m'ont complètement captivée.

En conclusion, j'ai bien apprécié ma lecture malgré une traduction absolument pas à la hauteur (d'ailleurs, je ne pardonne pas aux éditeurs/traducteurs d'avoir gâché une partie de mon plaisir). Que ce soit pour les personnages, la romance, l'humour de Jane Austen, ou même Jane Austen elle-même, je vous recommande cette lecture.

Si vous n'avez toujours pas lu un seul livre de Jane Austen, je vous laisse sur de sages paroles de Sheldon Cooper de "The Big Bang Theory".

« Il s'avère qu' Orgueil et Préjugés, qu'Amy adore, est un chef-d’œuvre parfait »

Qu'attendez-vous ?


Infos
Emma a connu deux adaptations en film (1948, 1996), une en téléfilm (1996), et trois en mini-série (1960, 1972, 2009)
Une adaptation moderne en web-série a vu le jour sous le titre « Emma Approved » (2013-2014), une en film sous le titre « Clueless » (1995), et enfin, une autre en film en hindi sous le titre « Aisha » (2010).

jeudi 2 juillet 2015

Bilan du mois : Juin 2015


Salut à tous !

Ce mois-ci, je n'ai pas lu autant que je l'aurais voulu puisque je n'ai lu que 4 livres. Mais ça a été un bon mois, vu que je n'ai lu que de bonnes choses. J'ai fait quelques achats également, mais rien de catastrophique.

Mes lectures du mois


Gros coup de cœur, qui m'a même arraché quelques larmes.
Note : 5/5 ♥


Une nouvelle lecture émouvante frôlant le coup de cœur.
Note : 4,5/5


Un vrai plaisir de retrouver une nouvelle saga de cette auteure, avec un univers aussi passionnant que celui de Rouge Rubis.
Note : 4/5


Une lecture captivante, malgré quelques défauts au niveau du personnage principal.
Note : 3,5/5

Mes acquisitions




Les sorties de juillet qui me font le plus envie

Sortie le 1er juillet chez Le Livre de Poche Jeunesse

Sortie le 1er juillet chez Hachette Romans

Autres

Concours jusqu'au 13 juillet, pour gagner Enclave #1 d'Ann Aguirre, et Le Pays des Contes #1 : Le Sortilège Perdu de Chris Colfer


Je vous retrouve au mois d'août pour un nouveau bilan :) !

mercredi 1 juillet 2015

Pouvoirs Obscurs (1) : L'Invocation - Kelley Armstrong


Titre VO : Darkest Powers #1 : The Summoning
Titre VF : Pouvoirs Obscurs #1 : L'Invocation
Auteur : Kelley Armstrong
Sortie : 11 février 2011 (chez Castelmore)
Pages : 384

Résumé
Si Chloé était dans un film, personne ne douterait d'elle quand elle avoue voir des fantômes. Dans la vraie vie, son père et sa tante l'envoient à Lyle House, un institut psychiatrique spécialisé pour ados. Les médecins prétendent qu'elle souffre de schizophrénie...
Mais d'autres pensionnaires ont l'air, eux aussi, de cacher d'étranges secrets... Ce n'est sûrement pas une coïncidence. Aussi, quand un de ses camarades lui dit qu'elle est peut-être nécromancienne, Chloé décide de découvrir la vérité sur son pouvoir et sur l'endroit mystérieux où elle est enfermée.

Mon avis
Ça faisait un petit moment qu'il traînait dans ma bibliothèque, et je regrette de l'y avoir laissé aussi longtemps, même si ma lecture comportait quand même pas mal de défauts. Je ne voyais même pas le temps passer durant ma lecture tellement j'étais captivée. Le style de l'auteure est très fluide et addictif.

Ce qui m'a beaucoup plu c'est découvrir l'univers. On en découvre qu'une petite partie, qui tourne surtout autour de Chloé, et ça me donne envie d'en savoir plus ! Cela vient sûrement aussi du fait que je lis très peu d'histoires de fantômes, et que le dernier livre à propos de fantômes que j'ai lu a été une grande déception. En tout cas, toute cette histoire de fantômes, de nécromanciens, d'êtres surnaturels cachés m'a intrigué, et j'espère vraiment qu'on en saura beaucoup plus dans les tomes suivants. En fait, pour moi, ce tome est un tome introducteur qui nous plante le décor, les bases de l'univers et les personnages.

Un autre détail : l'ambiance. Il y a des scènes qui peuvent parfois être assez glauques. Je dois avouer qu'il était inenvisageable pour moi de me coucher après avoir lu certains passages, les scènes avec les fantômes notamment. Je ne suis pas du genre à être effrayée quand je lis un livre, mais j'avoue que quand il s'agit de fantômes, je ne suis jamais rassurée. Pourtant j'aime les histoires avec des fantômes (masochiste moi ? mais non).

Pour en venir aux personnages, je ne m'y suis pas attachée autant que je l'aurais voulu. Déjà Chloé, l'héroïne. Parfois j'appréciais son personnage, et d'autres fois elle m'insupportait. J'ai eu l'impression au départ qu'elle n'avait pas de personnalité. Elle apparaît faible, stupide, elle n'agit pas, elle se contente de subir. Et le peu de fois où elle ose la ramener, c'est pour dire quelque chose d'idiot ou tirer des conclusions sans réfléchir. Mais le truc qui m'a sans doute le plus énervée, c'est qu'à plusieurs reprises, les personnages (Derek notamment) essayent de lui parler, et elle n'écoute pas. Elle reste têtue et refuse d'écouter ce qu'ils lui disent, car elle est convaincu que ce qu'elle pense est la vérité. Le summum a été lorsqu'elle a envoyé bouler Derek qui voulait lui parler, et que plus tard elle s'est plaint qu'il ne lui expliquait rien.


Pourtant, à côté, il y a eu des moments où je l'ai appréciée. C'est dingue d'avoir un personnage qui puisse être appréciable à certains moments, et autant insupportable à d'autres. Parfois elle réfléchissait et disait des choses intelligentes, au fur et à mesure de la lecture elle finit par se bouger plus, et ça a été une vraie bénédiction. Heureusement, à la fin elle n'est plus la même qu' au début, et j'ai apprécié l'évolution. J'ai compatis pour elle, le fait qu'elle se retrouve enfermée, et que les adultes la croient schizophrène etc... Elle m'a même un peu touchée parfois.

Pour les autres personnages, j'ai été plus satisfaite. J'ai particulièrement apprécié Rae, et à mon grand étonnement Derek. Au début, c'est un personnage plutôt asocial qui n'apparaît pas particulièrement sympathique, et pourtant j'ai quand même fini par m'attacher à lui. Puis il y a Simon. Il aurait pu être plus attachant, sauf qu'on ne sait pas grand chose de lui finalement. Ce qui me rend très curieuse. On a un aperçu de ce qu'il est, mais ça n'a pas réellement de sens pour le moment. J'espère que l'auteure s'attarde plus sur lui dans le tome suivant, car il pourrait être plus intrigant. Je regrette un peu le manque d'approfondissement des personnages.

En conclusion, c'est une lecture que j'ai beaucoup aimé malgré ses défauts, grâce à l'univers intrigant des nécromanciens et des fantômes. Ma curiosité a également été piquée pour d'autres êtres surnaturels que l'on verra certainement dans la suite. J'espère que les personnages seront plus approfondis et que Chloé va rester un personnage attachant.


Infos
• Il s'agit du premier tome de la saga « Pouvoirs Obscurs » qui comporte six tomes, il est suivi de : L’Éveil (2), La Révélation (3), Innocence (4), Soupçons (5)
La sortie du dernier tome, Révolté (6), est prévue en VF pour le 19 août 2015 chez Castelmore