lundi 30 novembre 2015

The Book of Ivy (2) : The Revolution of Ivy - Amy Engel


Titre VO : The Revolution of Ivy
Titre VF : The Revolution of Ivy
Auteur : Amy Engel
Sortie : le 5 novembre 2015 (chez les éditions Lumen)
Pages : 322

Résumé
J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.

Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.

Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?

Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.

Mon avis

Le tome 1 avait été un coup de cœur pour moi, j'attendais donc celui-ci avec énormément d'impatience, et peut-être un peu d'appréhension car j'avais peur que ce ne soit pas aussi bien que le 1er. J'ai adoré ce tome 2 qui frôle le coup de cœur, avec une préférence pour le 1 tout de même. Cette chronique risque d'être assez courte, car j'ai beaucoup tardé à l'écrire.

On retrouve Ivy exactement où on l'avait laissée, derrière la barrière. Dès les premières pages je me suis laissée aller dans l'univers d'Ivy, alors qu'il a nettement changé par rapport au 1er tome. Nous sommes dans la nature, en terrain hostile, et nous ne savons rien de celui-ci (si ce n'est qu'on y meurt facilement). J'ai été tellement happée dès le début, je sentais les difficultés d'Ivy, sa faim, sa soif. C'est rare que je ressente autant les émotions physiques d'un personnage dans un livre.

Puis on fait la connaissance de nouveaux personnages que j'ai adoré ! Les personnages sont décidément de grands points forts de cette duologie. On en retrouve des anciens, à notre bonheur ou notre plus grand malheur. Et évidemment, Bishop.
Non mais Bishop quoi ! Je l'aimais dans le tome 1, je l'aime encore plus ici. J'ai trouvé mon âme sœur livresque, ça y est ♥ ! C'est un personnage tellement génial, si bien qu'à côté de lui j'ai parfois trouvé Ivy agaçante. Pourtant je comprenais ses réactions, mais en même temps j'avais vraiment envie de lui mettre des gifles pour qu'elle agisse.
En dehors de ce petit problème, c'est tout de même un personnage que j'ai beaucoup apprécié le reste du temps et qui évolue.

Au niveau de l'action, comme dans le 1er, le livre n'en est pas rempli, mais on s'attarde surtout sur la psychologie des personnages, leur relation, Ivy et Bishop (Ah Bishop ♥).


Toutefois, j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs. Rien de bien méchant, mais suffisamment pour que ça m'interpelle. Le livre se lit tout de même très bien, il est toujours aussi prenant, toujours fluide. Je l'ai même lu en deux jours.

Quant à la fin, je n'ai pas les mots. C'est vraiment spécial, car elle n'est pas tellement surprenante en soi, pourtant la manière dont ça se passe j'ai trouvé ça super. Elle m'a complètement happée, je ne pouvais tout simplement pas la lâcher. C'est juste un peu dommage qu'elle ait été aussi rapide.
L'épilogue n'a rien de transcendant, mais je trouve qu'il clôt bien la série.

En conclusion, j'ai adoré ce tome-ci ! C'est une excellente suite et fin, bien que le tome 1 reste mon préféré. C'est prenant, les personnages sont passionnants, Bishop est génial, la fin est chouette. Je conseille vivement cette duologie ! Si Amy Engel sort de nouveaux livres, c'est avec plaisir que je les dévorerai !
J'ajoute une mention spéciale à la couverture, que je trouve superbe !


Infos
• Il s'agit du 2e et dernier tome de la duologie "The Book of Ivy", il est précédé de The Book of Ivy (1)

mardi 17 novembre 2015

Chroniques de Zombieland (3) : La reine des zombies - Gena Showalter


Titre VO : The Queen of Zombie Hearts
Titre VF : La reine des zombies
Auteur : Gena Showalter
Sortie : le 28 octobre 2015 (chez Mosaïc)
Pages : 416

Résumé
Je prenais les zombies pour nos pires ennemis sur terre, je me trompais. Certains êtres humains sont encore plus dangereux qu'eux. Je croyais que le pire était derrière moi, je me trompais aussi. Des gens très puissants nous considèrent désormais comme leur problème numéro Un et cherchent à nous exterminer, nous les chasseurs de zombies.

Si j'étais raisonnable, je me cacherais pour sauver ma peau. Mais je ne suis pas raisonnable. La guerre est déclarée.


Mon avis
J'avais adoré les deux premiers tomes, j'attendais donc celui-ci avec une grande impatience ! Je l'ai tellement attendu qu'il avait intérêt à être à la hauteur. Et ça a été une très bonne lecture.

L'ambiance de ce tome-ci est assez différente. Dans les deux premiers tomes, il se passait plein de choses, il y avait beaucoup d'action, les attaques contre les zombies s'enchaînaient. Ici, il y a moins d'attaques, ce qui n'empêche pas le suspense d'être là, ainsi que plusieurs révélations (et quelles révélations !) On se concentre également plus sur les émotions des personnages. Le début du tome est particulièrement marquant. D'entrée de jeu il y a des morts (beaucoup de morts). Je suis tombée direct dans le panneau, à me questionner sur qui est mort, et à supplier pour mes personnages préférés.


Mais il y a tout de même quelque chose que je regrette, c'est que j'ai trouvé ce tome un peu plus ronronnant que les deux autres. Comme je l'ai dit, les précédents tomes étaient remplis d'action, et ici j'ai eu l'impression de stagner à certains moments, que les choses n'avançaient pas. Et ça aurait été bien aussi si l'auteure n'avait pas ressenti le besoin de créer une complication entre Cole et Ali. J'avais trouvé ça un peu embêtant dans le tome 2, mais ici c'était carrément lourd, et ça a rendu Cole un peu lourd, alors que c'est un personnage que j'aime énormément. Disons que vu l'ambiance du livre, c'était vraiment pas le genre de drame qui m'intéressait, ça me paraissait hors de propos. Comme si l'auteure s'était forcée à mettre des difficultés parce qu'elle pensait devoir en mettre. Pareil pour les histoires d'amour. Tous les personnages sont troublés par l'amour, c'est dingue. C'est donc si horrible d'être célibataire ? Heureusement, ces deux derniers points sont quand même assez secondaires.

En dehors de ça, j'ai beaucoup aimé le reste du livre. Les personnages sont toujours aussi géniaux, Cole et Ali forment un couple que je continue d'aimer, et ils évoluent beaucoup dans ce tome. Kat est une vraie perle, c'est définitivement le personnage que je préfère, pourtant j'adore les personnages principaux. Elle apporte vraiment une touche de fraîcheur et d'humour dans le livre quand les personnages n'ont pas le moral. En plus elle est toujours de bons conseils, et même si elle ne le paraît pas au premier abord, elle est assez réfléchie. C'est sans doute aussi la personne la plus compréhensive du monde. Si elle avait été en face de moi, je me serai prosternée à ses pieds car elle disait tout haut ce que j'aurais tellement voulu hurler aux personnages.


Quant aux autres personnages, je les ai appréciés, même si du coup certains me paraissent un peu fades à côté des héros, et de la génialissime Kat. D'un autre côté, on atteint tout de même un haut pic de vilainie (pour rester polie) de la part de certains personnages.

Ensuite, ce tome-ci fait la part belle aux émotions. J'ai été happée, j'ai haleté, je me suis inquiétée, j'ai été en colère, triste, j'ai ri, j'ai été choquée, en résumé, j'ai traversé toute une palette d'émotions. Plusieurs fois j'ai fait l'ascenseur émotionnel. J'ai été tellement absorbée par ma lecture que je l'ai terminé en deux jours.

Et la fin... Non mais la fin quoi ! Je ne peux rien dire dessus pour ne pas spoiler, mais... je suis choquée par les 50 dernières pages.


En conclusion, ça a été une très bonne lecture. Le meilleur tome reste le premier à mes yeux, mais j'ai trouvé celui-ci aussi bon que le deuxième. Dommage qu'il y ait eu quelques défauts un peu dérangeants, j'aurais voulu mettre une notation encore meilleure ! Ce tome était censé conclure la trilogie, et effectivement, je trouve que ça aurait été une très bonne fin.
J'espère que le tome 4 sortira en VF, car j'adore toujours autant la plume de Gena Showalter et son histoire. Je m'attaquerai certainement à une autre de ses sagas.


Infos
• Il s'agit du 3e tome de la saga « Chroniques de Zombieland », il est précédé par Alice au pays des zombies (1) et Alice et le miroir des maléfices (2).
• Un 4e tome est sorti en VO sous le titre A Mad Zombie Party.
EDIT : Le 4e tome est sorti en VF chez les éditions Mosaïc sous le titre Zombie Party.

samedi 7 novembre 2015

Ce si joli trouble (1) - Cora Carmack


Titre VO : Losing It
Titre VF : Ce si joli trouble
Auteur : Cora Carmack
Sortie : le 1er juillet 2015 (chez le Livre de Poche Jeunesse)
Pages : 288

Résumé
La veille de la rentrée à la fac, Bliss Edwards a décidé de franchir le pas. Ce soir, elle ramène un garçon chez elle ! Au moment de passer à l'acte pourtant, c'est la panique. Bliss invente une excuse et quitte son appartement au milieu de la nuit. Et le lendemain, catastrophe : en entrant dans son cours de théâtre, elle tombe nez à nez avec celui qu'elle a abandonné chez elle quelques heures plus tôt.

Mon avis
J'avais entendu beaucoup de bien de ce livre (surtout sur la chaîne de FairyNeverland), si bien que j'avais vraiment hyper hâte de le lire. Je dois avouer que du coup, j'attendais peut-être un peu trop de ce livre. Toutefois, ça ne m'a pas empêchée de l'apprécier.

Ce que j'ai préféré : l'humour. À plusieurs reprises, j'ai rigolé toute seule comme une débile. Surtout grâce à Bliss, elle peut être vraiment bête parfois, et si j'ai tendance à trouver agaçant lorsque le personnage est un tel aimant à problèmes que s'en est abusé, ici, c'était tourné d'une telle façon que j'ai trouvé ça hyper drôle. J'ai même eu pitié d'elle à plusieurs reprises à cause de sa poisse.

Il y a aussi autre chose, que j'ai apprécié, et qui en même temps ne me satisfait pas complètement (moi paradoxale?). C'est toute l'histoire autour de la virginité de Bliss. Je trouvais ça bien qu'on ait une héroïne de 22 ans (ou 23, je ne sais plus) qui soit vierge. De nos jours, la première fois est tellement banalisée que si on n'a pas fait l'amour avant d'être majeur, on n'est pas normal. C'était donc chouette que pour une fois on ait une héroïne de cet âge vierge, car je pense qu'il y a énormément de filles / de femmes qui sont dans la même situation, et qui ont honte de l'avouer. Sauf que, il m'a manqué un truc de ce côté-là. À aucun moment il y a eu quelqu'un qui lui a dit « Tu n'as pas avoir honte ». Alors non, je ne crois pas que l'auteure pense qu'il faut avoir honte d'être vierge après la vingtaine, mais juste une petite phrase à ce propos aurait été bien. Enfin, je pinaille un peu.

Pour le reste, j'ai trouvé la romance entre Bliss et Garrick plutôt mignonne, cependant je regrette qu'elle n'ait pas été plus approfondie. Je trouve que l'auteure n'est pas allée assez loin dans sa relation prof / élève, j'ai presque l'impression qu'elle avait peur de son sujet en fait qu'elle a voulu éviter de prendre des risques. Honnêtement, je n'ai quasiment pas senti le danger dans leur relation, sans compter qu'ils ont le même âge, donc c'est difficile de se dire qu'ils ont vraiment une relation prof / élève.

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteure, c'est fluide, et j'ai eu du mal à lâcher ma lecture. Je ne peux toutefois pas m'empêcher d'être agacée quand les deux personnages sont sexuellement excités dès qu'ils se voient (je ne sais pas pour vous, mais lorsque quelqu'un me plaît, je n'ai pas pour autant envie de lui faire l'amour à chaque fois que je le vois). Bon j'exagère peut-être un peu, mais j'ai tout de même souvent eu cette impression.

Et pour finir, je reste un peu sur ma faim. Je m'attendais à ce qu'il y ait du mouvement à la fin, un grand bouleversement, des gros obstacles, un gros boum quoi ! Et non. Ça se finit de façon trop simple. Quand je me suis rendue compte que j'étais quasiment à la fin, je me souviens m'être dit « Attendez, il va pas se passer un truc là ? ».


En conclusion, c'est une lecture très sympathique, qui se lit facilement, drôle et sans prise de tête. Ce que je regrette le plus c'est le manque d'approfondissement général, et il manquait un gros quelque chose à la fin.


Infos
Il s'agit du premier tome de la trilogie "Ce si joli trouble", il est suivi de : Une si parfaite comédie (2) et Une si troublante attention (3), tous deux parus chez La Martinière J Fiction.

dimanche 1 novembre 2015

Bilan du mois : Octobre 2015

 

Salut à tous !

Ce mois-ci a été plus productif niveau lecture, mais malheureusement pas vraiment satisfaisant. Mes lectures ont été agréables, sans pour autant m'avoir énormément emballée (mis à part pour Le Remède Mortel). Comme le mois précédent, j'ai fait quelques acquisitions, mais rien de bien méchant (la sagesse incarnée, c'est moi !). Niveau sorties, ça risque de faire mal.

Mes lectures du mois


Toujours aussi addictif et haletant, mais quelques défauts et une fin légèrement décevante.
Note : 3,5/5


Une lecture sympathique et prenante, mais pas aussi drôle que je l'aurais voulu, et avec beaucoup trop de facilités.
Note : 3/5


Un thriller intrigant avec des questionnements et des rebondissements, ainsi qu'un style fluide, mais des personnages trop peu approfondis et des relations mal travaillées.
Note : 3/5


Une plume que j'aime toujours autant, et une psychologie des personnages intéressante. Malheureusement, le récit est beaucoup trop lent, les révélations prévisibles, et la fin précipitée.
Note : 2,5/5

Mes acquisitions



Les sorties de novembre qui me font le plus envie


Sortie le 5 novembre chez les éditions Lumen !!!!


Sortie le 17 novembre chez Razorbill


Sortie le 19 novembre chez Pocket Jeunesse !!!!


Sortie le 20 novembre chez Milady

Autres


Je vous retrouve en décembre pour un nouveau bilan !