lundi 1 août 2016

Et soudain tout change - Gilles Legardinier


Titre : Et soudain tout change
Auteur : Gilles Legardinier
Sortie : le 10 octobre 2013 (chez Fleuve Noir)
Pages : 375

Extrait

Résumé
Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d'avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.
À quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu'avant l'été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie... Du meilleur au pire, avec l'énergie délirante et l'intensité leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur...

Mon avis
J'ai eu un problème dès le départ avec ce livre : je n'ai pas accroché au style de l'auteur. Je ne saurais pas vraiment dire pourquoi, je pense qu'il y a tout simplement des auteurs avec lesquels ça ne passe pas. Ce qui fait que j'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire (j'ai même songé à m'arrêter). D'autant plus que j'ai trouvé l'héroïne tête à claques, particulièrement dans la 1ere moitié du roman.


Par contre, la 2e moitié était d'après moi bien meilleure. J'ai eu l'impression que le style de l'auteur s'était amélioré par rapport au début, et Camille mûrit. J'ai réussi à m'attacher à elle, même si elle me paraissait stupide par moments. Elle a parfois des réflexions intelligentes, et d'autres fois, elle ne réfléchit absolument pas (je pense notamment à une histoire où elle tire des conclusions hâtives, et j'ai vraiment du mal avec les personnages qui se font des films strictement sans raison). J'ai apprécié les autres personnages, qui étaient peut-être un peu nombreux toutefois. Je me suis régulièrement perdue entre tous les camarades de classes de Camille. En tout cas, Camille et ses amis forment une joyeux bande de tarés, et c'est l'une des choses que j'ai le plus aimé dans ma lecture.

J'ai aussi apprécié le fond, qui met en perspective la peur de l'avenir par exemple. Dès le lycée (parfois même dès le collège), on nous met la pression pour que l'on sache ce qu'on veut faire plus tard. Il faut profiter de sa jeunesse, car certaines choses négligées dans notre jeunesse peuvent avoir des répercussions sur l'avenir (pour le coup, je pense que ce roman devrait être « classé » dans la catégorie adolescents, car c'est vraiment un sujet qui peut parler aux jeunes).

J'ai également éprouvé beaucoup d'émotions vers la fin. C'est d'ailleurs surtout cet aspect-là qui m'a permis de m'attacher à Camille, car malgré ses défauts, c'est un personnage touchant, tout comme Léa, qui est sans doute le personnage que j'ai préféré avec M. Rossi. La vie est faite de hauts et de bas, mais il reste toujours de l'espoir.

En conclusion, malgré un début difficile, je suis contente d'avoir persisté car j'ai apprécié l'histoire. Cependant, malgré tout ce que l'histoire a d'appréciable, le fait de ne pas accrocher à l'écriture de l'auteur pèche tout de même dans ma lecture, ainsi que l'héroïne que j'avais envie de tarter pendant la moitié du bouquin.


Infos
• Il s'agit d'un one-shot

Prix
Grand format : 19,50€
Format poche : 7,80€


2 commentaires:

  1. Dommage que le style ne t'aie pas convenu :-/ Pour ma part, j'aime beaucoup la plume de Legardinier, que j'ai découvert avec Complètement cramé ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il y a des auteurs avec lesquels ça ne passe tout simplement pas :/

      Supprimer