dimanche 30 octobre 2016

Les premières impressions - Jean Hanff Korelitz


Titre VO : You Should Have Known
Titre VF : Les premières impressions
Auteur : Jean Hanff Korelitz
Sortie : le 22 septembre 2016 (chez les Éditions Le Cherche Midi)
Pages : 503

Résumé
Il faut toujours se fier à ses premières impressions...

Grace Reinhart Sachs, thérapeute spécialisée dans les relations de couple, mène l'existence dont elle a toujours rêvé. Son époux, Jonathan, est un onco-pédiatre sensible et leur fils Henry, 12 ans, un garçon studieux. Très investie dans le travail qu'elle effectue auprès de ses patients, Grace est sur le point de publier un essai, Vous auriez dû le savoir, dans lequel elle met les femmes en garde : si elles écoutaient attentivement les hommes et se fiaient à leur intuition dès la première rencontre, elles éviteraient bien des déconvenues.
Or, à quelques semaines de la parution, une femme est assassinée et son mari disparaît. Peu à peu, Grace réalise que l'homme qu'elle pensait connaître parfaitement n'est peut-être pas celui qu'elle croyait... Son intuition l'aurait-elle trahie ?

Mon avis
Tout d'abord, je trouve que le résumé en dévoile trop. Il a fallu plus d'une centaine de pages avant que l'intrigue démarre réellement, et lorsque tout bascule, ça fait presque ni chaud ni froid, étant donné que c'était annoncé dans le résumé, et qu'on attendait ça depuis longtemps. Je trouve dommage que l'introduction soit aussi longue. Cependant, cette introduction a l'avantage de nous permettre de bien faire connaissance avec Grace, et d'être confronté à sa façon de penser (qui est intéressante, tout en faisant grincer des dents). Mais voir Grace sous cet aspect me paraît, après coup, assez important, pour assister à son évolution.

Une fois que l'intrigue est mise en place, la lecture est de plus en plus intéressante. On est aussi perdu que Grace, on veut savoir ce qui se passe, et l'auteure fait un sorte de nous laisser dans le même état de confusion que Grace. Bien que le récit soit à la 3e personne, on est pleinement plongé dans la tête de Grace, et on est totalement au même niveau qu'elle. Si parfois, j'aime bien savoir des choses avant les personnages, lorsqu'il s'agit de thriller, j'apprécie plus de tout découvrir en même temps que le personnage principal. Si le style de l'auteure est prenant et fluide, j'ai toutefois trouvé que les descriptions faisaient un peu traîner le récit.

Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, j'ai aimé tout l'aspect psychologique du récit. On suit la chute de Grace, qui pensait avoir une vie parfaite avec un mari parfait (ce qui est ironique). À partir de là, on découvre de nouveaux éléments au fur et à mesure parfois surprenants, on voit Grace évoluer, comment elle gère la situation, on s'attache à elle bien qu'elle puisse être un peu tête à claques par moments, ainsi qu'à son fils, et on en découvre plus sur son mari Jonathan. Et j'ai trouvé tout ça intéressant. Je pensais qu'il y aurait des moments d'extrêmes tensions comme dans beaucoup de thrillers, mais finalement, on s'attarde surtout sur la psychologie du personnage, ce qui m'a beaucoup plu, même si j'aime habituellement quand il y a des moments de tension.

En conclusion, j'ai passé un très bon moment avec cette lecture, même s'il y avait quelques longueurs et que j'en espérais un peu plus.


Je remercie Babelio et les Editions du Cherche Midi pour ce partenariat


Infos
• Il s'agit d'un one-shot

Prix
Grand format : 21€

dimanche 16 octobre 2016

Fille d'Hécate (2) : Le Parfum du Mal - Cécile Guillot


Titre : Fille d'Hécate #2 – Le Parfum du Mal
Auteur : Cécile Guillot
Sortie : Juin 2013 (chez les Éditions du Chat Noir)
Pages : 176

Résumé
« Il parait que je suis devenue une femme et une sorcière accomplie… pourtant j’ai besoin plus que jamais qu’Hécate guide mes pas. Me voilà au service de la police, à tenter d’élucider des meurtres grâce à mes pouvoirs naissants. Ajoutez à cela ma recherche de boulot et mon ex qui refait surface… Voilà de quoi être déboussolée ! »

Après la découverte de ses dons d’empathie, Maëlys est propulsée au sein d’une enquête macabre : des jeunes filles ont été retrouvées atrocement mutilées, les scènes de crime évoquant la magie noire. Elle et ses amies vont devoir explorer les côtés les plus sombres de Marseille tandis que la vie sentimentale et professionnelle de notre héroïne ne fait que se compliquer de plus en plus…

Mon avis
J'avais été assez frustrée par le 1er tome, car il était beaucoup trop rapide, et manquait d'aboutissement. Je suis contente de dire qu'il y a du mieux avec ce 2e tome, même si ce n'est pas parfait.

En effet, ce tome semble être un peu plus travaillé que le 1er. Maintenant que l'introduction à la wicca est faite, on s'attarde plus sur ce qui arrive aux personnages, tout en continuant à découvrir le monde de la sorcellerie toujours aussi passionnant, notamment à travers la figure d'Hécate. J'ai même été surprise par certains événements, alors que j'avais trouvé le tome 1 très prévisible. Ce tome est aussi légèrement plus sombre, et il y a une vraie intrigue à suivre tout au long du roman.


L'héroïne, Maëlys, traverse une phase de transition, durant laquelle elle a du mal à savoir dans quelle direction elle va. Et j'ai trouvé ça plaisant de suivre cette évolution chez Maëlys. On s'attache également mieux aux autres personnages ici, et ça fait plaisir. De plus, la plume est toujours aussi addictive, si bien qu'on n'a pas envie de lâcher cette lecture.

Toutefois, comme je l'ai dit précédemment, ce n'est pas parfait pour autant. Le récit reste trop rapide, il manque de profondeur, et si le roman est plus abouti de manière générale, la fin est tout de même bâclée. Cependant, contrairement au 1er tome, cette fois-ci j'ai eu l'impression de lire un roman terminé, c'est seulement dommage que la fin abrupte ait un peu gâché ça.

En conclusion, j'ai passé un bon moment, j'aime toujours cet univers, je me suis attachée aux personnages, et le roman est plus abouti. Mais malgré une amélioration, les défauts du tome précédent persistent.


Infos
• Il s'agit du 2e tome de la trilogie « Fille d'Hécate », il est précédé de La Voie de la Sorcière (1), et suivi de Le chant de la Lune (2)
• Il existe également un recueil de nouvelles Le cercle d'Hécate, se situant dans cet univers

Prix
Grand format : 14,90€

vendredi 14 octobre 2016

Fille d'Hécate (1) : La Voie de la Sorcière - Cécile Guillot


Titre : Fille d'Hécate #1 – La Voie de la Sorcière
Auteur : Cécile Guillot
Sortie : Juin 2012 (chez les Éditions du Chat Noir)
Pages : 144

Résumé
« Je croyais n’être qu’une étudiante ordinaire et sans doute trop renfermée. Et puis, il a eu cette expérience étrange, la découverte de mon don… Maintenant je dois apprendre à m’accomplir en tant que sorcière, développer mes pouvoirs et trouver ma place en ce monde. Tout aurait-été parfait s’il n’y avait pas eu ces cauchemars et ces malaises. Quelqu’un cherche à me nuire ! Mais qui pourrait bien me harceler ainsi ?

Et, pour ne rien arranger, j’ai aussi un mémoire à écrire pour valider ma dernière année de psycho. Ma vie n’est vraiment plus de tout repos ! »

Maëlys nous ouvre les portes d’un univers étrange et déroutant, celui de la Wicca. La quête spirituelle qui est sienne va l’exposer à des menaces insoupçonnées. Surtout que le destin pourrait bien placer sur son chemin, les clés qui l’aideront à résoudre les mystères d’une existence parsemée d’ombres… Car, une sorcière peut-elle s’épanouir coupée de ses racines, ignorante d’un passé dont pourrait dépendre l’avenir ?

Mon avis
Je ressors de cette lecture assez frustrée. J'ai beaucoup aimé l'univers, la sorcellerie dans ce livre est très intéressante. De plus, on fait la part belle aux femmes, puisque la sorcellerie les concerne essentiellement, et qu'elles sont plus puissantes que les hommes. On plonge alors dans un monde fascinant et prenant. Mais, il y a tout de même de nombreuses choses qui m'ont fait tiquer, et qui m'ont empêchée d'apprécier cet univers à sa juste valeur.

Le gros gros défaut de ce livre : la rapidité. Tout va trop vite. L'héroïne accepte ses dons et l'existence de la sorcellerie presque immédiatement. Ce roman m'a paru beaucoup trop court, le monde de la sorcellerie est à peine introduit, il y a un rebondissement à la fin, et c'est terminé. Je n'ai pas eu la sensation d'avoir lu un roman entier, mais d'en avoir lu que la moitié. Ce roman ne méritait pas d'être aussi court, il aurait au contraire mérité d'être plus approfondi et plus abouti. Ici, on se retrouve avec une introduction et rien de plus. C'est hyper frustrant, car on rentre assez facilement dans l'histoire, on a envie d'en apprendre plus, on commence à s'attacher aux personnages, on a du mal à s'arrêter car c'est addictif. Et le roman se termine alors que l'histoire vient à peine de véritablement commencer. De plus, j'ai vu l'antagoniste venir à des kilomètres, et j'ai trouvé les conclusions de l'héroïne assez précipitées.


Toutefois, la fin du roman incite à revenir. Maintenant que l'univers est bien posé, je suis certaine que l'on va arriver aux choses sérieuses dans la suite (et avoir lu le résumé du tome 2 me conforte dans cette idée). On termine le roman avec des questions en suspens, et je dois avouer que malgré cette impression de roman inachevé, j'ai envie de retrouver cet univers, et d'en apprendre plus. Surtout, j'espère que dans la suite, tout est plus abouti, avec plus d'action, et que l'auteure prend un peu plus son temps.

En conclusion, c'est une lecture agréable, intéressante, et addictive, mais trop rapide et pas assez aboutie.


Infos
• Il s'agit du 1er tome de la trilogie « Fille d'Hécate », il est suivi de Le Parfum du Mal (2) et Le chant de la Lune (3).
• Il existe également un recueil de nouvelles Le cercle d'Hécate, se situant dans cet univers

Prix
Grand format : 11,90€

mercredi 12 octobre 2016

La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Joël Dicker


Titre : La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert
Auteur : Joël Dicker
Sortie : le 19 septembre 2012 (chez les éditions de Fallois)
Pages : 665

Résumé
À New York, au printemps 2008, alors que l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois.
Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d'avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d'écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Mon avis
Je n'étais pas très emballée par ce roman au départ, malgré tous les excellents avis. Puis, ma copinaute me l'a tellement vanté, que j'ai fini par l'emprunter à la médiathèque sous une impulsion. Et je ne regrette absolument pas !

Tout d'abord, j'ai trouvé le début un peu longuet. Quand je lis un policier ou un thriller, j'ai tendance à avoir envie d'être plongée très rapidement dans l'action. Ici, on se retrouve avec la « maladie de l'écrivain », c'est-à-dire l'angoisse de la page blanche. Ce n'était pas ce que j'avais envie de lire à ce moment-là, mais j'ai trouvé ce sujet intéressant. Me retrouvant toujours bloquée à chaque fois que j'essaie de commencer à écrire un roman (je ne me prétends pas pour autant écrivain, loin de là), ce sujet m'a particulièrement parlé.

On aborde également le sujet des maisons d'éditions et des médias. Quelque soit le support, j'ai l'impression que les médias sont toujours hyper détestables. Ils enveniment tout, exagèrent, sortent des phrases de leur contexte pour faire le buzz. Quant à l'éditeur de Marcus, je pense qu'il représente ce qu'on peut trouver de plus extrême. Si j'ai tout à fait conscience que l'édition est commerciale, j'ose tout de même espérer que ce genre de cas est rare (ou alors je suis naïve).

Puis, au bout d'un moment, on rentre dans le vif du sujet. Et petit à petit, les choses s'accélèrent. Je me suis retrouvée malgré moi prise dans l'enquête, à échafauder des théories, à soupçonner des gens, à vouloir en savoir plus sur les personnages, que ce soit Nola, Harry Quebert, ou les autres habitants du village. Si bien que j'ai enfilé 400 pages à la suite car je voulais tout savoir. L'auteur joue sacrément avec nos nerfs quand même.


Sans compter que plus on approche de la fin, plus les rebondissements s'enchaînent, plus tout se complique, ce qui nous motive encore moins à lâcher le livre. C'est bien simple, je suis passée du stade « Encore un chapitre et je m'arrête », à « Il faut que je le finisse, il faut que je sache ». En apprendre toujours plus sur le mystère autour du meurtre de Nola, sur la relation entre Harry et Nola, entre Marcus et Harry, sur Nola elle-même, et sur les autres personnages secondaires est passionnant.

En conclusion, j'ai passé un très bon moment, avec cette enquête passionnante, et prenante (presque) du début à la fin.


Infos
• Un autre roman avec Marcus Goldman (le personnage principal) pour narrateur est sorti : Le Livre des Baltimore

Prix
Grand format : 22€
Format poche : 9,20€



mardi 11 octobre 2016

Top Ten Tuesday #19


Salut à tous !
Je vous retrouve pour un nouveau Top Ten Tuesday. Généralement, quand j'achète un livre à cause des avis dithyrambiques, j'en sais quand même un minimum dessus. Mais j'avoue qu'il y a eu quelques achats impulsifs. Cependant, pour certains livres de ce top, je savais à peu près de quoi ça parlait, mais les avis ont influencé mon achat.

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire se tenant le mardi, dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par le blog Frogzine.

Le thème de la semaine : Les 10 livres que vous vous êtes achetés sans rien en savoir si ce n'est que les avis sont dithyrambiques (très élogieux)





Nos faces cachées d'Amy Harmon
Ce livre ne m'intéressait pas tellement au départ, mais en voyant les avis dithyrambiques, j'ai été intriguée. J'ai fini par me jeter à l'eau, sans regret, puisque j'ai eu un coup de cœur pour ce livre !

Maybe Someday de Colleen Hoover
On est dans le même cas de figure que Nos faces cachées. Je n'étais pas forcément emballée mais j'ai entendu d'excellents avis sur cette auteure. Puis quand ce livre a été choisi pour la lecture commune du club Book-Dreamer, je me suis lancée, en VO qui plus est. Et j'ai adoré !

Beautiful Disaster #1 de Jamie Maguire
Celui-ci a été l'un des premiers New Adult officiels à sortir en VF. Comme ce genre m'intriguait, et que ce livre avait de très bons avis, je me suis lancée. Si j'ai apprécié l'histoire, je ne l'ai pas trouvé sensationnelle comme beaucoup.

La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël Dicker
Je ne l'ai pas acheté, je l'ai emprunté (le résultat est le même non?). Pareil, je n'ai entendu que des avis dithyrambiques, sauf que pour le coup, ce livre ne m'intéressait absolument pas. Puis ma copinaute me l'a tellement vanté, que j'ai fini par l'emprunter à ma médiathèque. Et je suis très heureuse de l'avoir fait !

Lucides de Ron Bass et Adrienne Stolz
Au moment de sa sortie, il y a eu beaucoup de bons avis, et j'ai notamment lu quelques chroniques hyper positives. De plus, l'histoire était intrigante, alors j'ai sauté le pas. Et quand j'ai voulu me lancer dedans, un truc a cloché dès les premières pages et je me suis arrêtée. Je compte le retenter, mais j'avoue que ce livre me fait un peu peur maintenant.

La passe-miroir #1 : Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos
Je n'en ai entendu que du bien, si bien que quand il est sorti en poche, j'ai fini par me le procurer, sans même avoir lu le résumé (qui après coup, m'a intrigué). Mais je savais que c'était de la fantasy, et ça me suffisait (puis la couverture quoi !)

L'élite #1 de Joelle Charbonneau
Achat impulsif, je l'ai trouvé à Easy Cash, pas cher, à la période où tout le monde parlait de cette trilogie car le dernier tome était sorti récemment, ce qui a titillé ma curiosité. Je ne sais absolument pas de quoi ça parle. Je sais que c'est une dystopie, c'est pas mal déjà.

Memorex de Cindy Van Wilder
J'ai entendu beaucoup de bien de sa saga des Outrepasseurs. Puis ce livre est sorti. C'était un one-shot, il était beau, les avis étaient excellents, et le résumé intrigant. Donc j'ai décidé de découvrir cette auteure avec ce livre.

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon
Un achat que je regrette un peu, car je l'ai acheté impulsivement à cause des excellents avis. Mais après coup, il me tente beaucoup moins.

Le théorème des Katherine de John Green
J'ai adoré Nos étoiles contraires, et comme j'ai globalement entendu de bons avis à propos de ses autres livres, lorsque j'ai vu celui-ci à Easy Cash, je n'ai pas hésité.

J'espère que ce top vous a plu, n'hésitez pas à me dire quels ont été vos achats totalement dictés par les avis dithyrambiques.

Le thème de la semaine prochaine : Les 10 personnages qui vous ressemblent le plus

mercredi 5 octobre 2016

Caroline & West (1) : Plus loin - Robin York


Titre VO : Caroline & West #1 – Deeper
Titre VF : Caroline & West #1 – Plus loin
Auteur : Robin York
Sortie : le 17 février 2016 (chez Milady)
Pages : 469

Résumé
Depuis que son ex a publié sur Internet des photos compromettantes, la réputation de Caroline est ruinée, et sa vie sur le campus est devenue un enfer. Si ça continue, elle pourra renoncer à son brillant avenir dans un cabinet d’avocats. Alors qu’elle tente de faire disparaître toute trace de ce scandale, West, un étudiant qu’elle connaît à peine, prend sa défense. Mais ce brun ténébreux n’est pas fréquentable, ce n’est un secret pour personne. D’ailleurs, il vient d’une famille à problèmes, alors qu’elle est née sous la bonne étoile. Pourtant, Caroline se sent irrésistiblement attirée par lui…

Mon avis
A force de lire des New Adult, je commence à me demander si les héros de ces romans ont vraiment les hormones en folie ou si c'est moi qui ne suis pas normale. Parmi tous les livres New Adult que j'ai lu, je pense que ce roman est celui dans lequel les scènes de sexe m'ont le plus agacée. Déjà, il y en avait beaucoup trop, et certaines étaient vraiment lourdes. Mais ce qui m'énerve encore plus, c'est qu'à cause de ce trop plein de scènes de sexe, celles qui ont réellement du sens passent presque à la trappe. Parce que oui, il y en a quelques unes qui servent l'histoire. Elles montrent l'évolution de la relation entre Caroline et West, et aussi l'importance de la confiance, du respect, et de l'intérêt pour notre partenaire. C'est dommage que ces moments importants soient plombés par toutes les autres scènes lourdes.


C'est ce qui m'a principalement dérangée dans ma lecture. Malgré ça, j'ai quand même passé un très bon moment. J'ai beaucoup aimé Caroline, car j'ai trouvé son personnage assez réaliste et touchant. Au début du roman, elle a perdu confiance en elle, elle a honte, et se pense fautive. Elle souffre énormément, et s'inquiète de son avenir sans doute gâché. Cette histoire est absolument révoltante, d'autant plus quand on sait que c'est le genre d'histoire qui arrive en vrai : le revenge porn, c'est-à-dire la vengeance en postant des photos de son ex nue / sexualisée sur internet, sans son consentement, pour l'humilier et lui faire du mal. Je ne vais pas m'étendre sur le sujet, je dirai juste que c'est tout simplement abject, que ce soit du côté du responsable, de ceux qui culpabilisent la femme, ou de ceux qui laissent des commentaires répugnants. C'est un sujet peu abordé, et il devrait l'être plus selon moi.

Pour en revenir à Caroline, j'ai également apprécié son personnage car il évolue, et que cette évolution est très plaisante. Quant à West, si je m'y suis attachée, j'ai tout de même eu envie de le secouer à plusieurs reprises, notamment à cause de ses raisonnements.

Une réflexion que je n'ai pas pu m'empêcher de me faire pendant une partie de ma lecture

Heureusement que lui aussi évolue. Toutefois, tout le monde aimerait avoir un petit ami qui respecte autant nos envies et notre consentement comme il le fait. Tout le contraire de Nate, que j'aurais bien frappé violemment.
West est un personnage qui a son lot de difficultés, et vu la fin de ce tome, on y sera certainement beaucoup plus plongé dans la suite.

En conclusion, malgré les scènes de sexe d'une immense lourdeur, c'est une bonne lecture. Le sujet est intéressant et plutôt bien traité, et les personnages sont attachants et touchants. J'ai hâte de lire la suite !


Infos
• Il s'agit du 1er tome de la duologie « Caroline & West », il est suivi de Plus fort (2).

Prix
Grand format : 18,20€

samedi 1 octobre 2016

Bilan du mois : Septembre 2016


Salut à tous ! Je vous retrouve pour un nouveau bilan du mois. Mes lectures, au nombre de 7, ont été satisfaisantes pour la plupart, malgré un abandon. J'ai été sage pour les achats papiers, mais ayant eu une liseuse pour mon anniversaire, j'ai fait une petite razzia de livres numériques ^^. J'espère que ce bilan vous plaira, et comme d'habitude, n'hésitez pas à me partager vos lectures du mois, vos envies, ou les livres qui ont rejoint votre PAL.

Mes lectures de septembre

Une bonne lecture, avec un univers passionnant et de l'action. Mais un peu trop d'éparpillements et une héroïne agaçante.
Note : 3,5/5

J'ai passé un très bon moment avec cette lecture. L'univers est passionnant, les personnages attachants, et il y a des rebondissements. Sans compter la fin qui donne envie de se procurer immédiatement la suite.
Note : 4/5

Une histoire que j'ai beaucoup aimé, touchante, et dont j'ai envie de découvrir la suite, même si ce tome se suffit à lui-même.
Note : 4,5/5

Une belle histoire sur l'amitié, l'enfance, et l'imagination, dont le film est une très bonne adaptation.
Note : 4,5/5

Un roman qui me faisait très envie, mais auquel je n'ai absolument pas réussi à accrocher. J'ai abandonné au bout de 200 pages, et j'ai parcouru rapidement la suite pour avoir les réponses, dont certaines n'ont pas été tellement étonnantes au final.
Abandon

Une lecture drôle et légère que j'ai adoré, avec un personnage borné ayant un grain de folie !
Note : 4,5/5

J'ai passé un très bon moment. Le style est agréable malgré les longueurs, les personnages sont intrigants, et les thèmes du roman intéressants.
Note : 4/5

Mes acquisitions

Papiers


Numériques




Les sorties d'octobre qui me font le plus envie

Sortie le 1er octobre chez Pocket Jeunesse

Sortie le 20 octobre chez Pocket Jeunesse

Autres