lundi 30 janvier 2017

Nous allons mourir ce soir - Gillian Flynn


Titre VO : What Do You Do ?
Titre VF : Nous allons mourir ce soir
Auteur : Gillian Flynn
Sortie : le 10 novembre 2016 (chez les éditions Sonatine)
Pages : 72

Résumé
Après une enfance difficile, la narratrice anonyme devient travailleuse du sexe. Des années d’expériences ont développé chez elle un véritable don pour décrypter la psychologie de ses interlocuteurs, leurs intentions et leurs envies. Aussi lui arrive-t-il de donner des conseils à des âmes en peine. Lorsqu’elle rencontre Susan Burke, une femme aisée aux prises avec une situation dramatique, elle lui propose de l’aider. Susan et sa famille ont emménagé à Carterhook Manor, une vieille demeure inquiétante, marquée par une violente histoire vieille de cent ans. Sur place, la narratrice rencontre Miles, le beau-fils de sa cliente, un adolescent au comportement étrange et glaçant. Saura-t-elle découvrir toute la vérité sur Carterhook Manor et la famille qui l’habite désormais ?

Mon avis
J'avais beaucoup aimé Les apparences, et je me suis dit que cette nouvelle serait une bonne manière de renouer avec l'auteur avant d'attaquer Les lieux sombres. Résultat : Je reste sur ma faim.

Mon avis va être court étant donné qu'il s'agit d'une nouvelle. J'ai vite été prise dans ma lecture, et l'histoire de Carterhook Manor est intrigante. En peu de temps, on est plongé dans une ambiance sombre voire pesante, et on a envie de savoir ce qui va arriver à nos personnages, et quel mystère se cache derrière ce manoir.

Finalement, bien que cette lecture soit addictive et intrigante, je n'ai pas été satisfaite de la fin. J'aurais voulu en savoir plus. J'ai fini embrouillée à la fin de ma lecture, et je suis du genre à aimer avoir toutes les réponses (ou quasiment). Cela dit, c'est le style de fin qui peut tout de même plaire.

En conclusion, il s'agit là d'une nouvelle sympathique, prenante, avec une ambiance sombre, mais qui peut laisser un peu sur sa faim.


Infos
• Il s'agit d'une nouvelle one-shot

Prix
Format poche (ou semi-poche selon les points de vue) : 7€

dimanche 29 janvier 2017

Lune Rouge - Julia M. Tean


Titre : Lune Rouge
Auteur : Julia M. Tean
Sortie : le 10 octobre 2015 (chez Rebelle éditions)
Pages : 456

Résumé
Depuis trente ans, le même scénario morbide se répète. De 1963 à 1983, trois femmes ont froidement assassiné l'homme qu'elles aimaient. 1992. Lana Jiang souffre de troubles bipolaires et de cauchemars récurrents. Persuadée d'être condamnée à tuer l'homme dont elle tombera amoureuse, elle est internée en hôpital psychiatrique. Mais les murs de l'hôpital ne sont que de maigres protections face à la malédiction qui pèse sur elle. Et l'amour peut surgir là où l'on ne l'attend pas...

Mon avis
J'ai toujours adoré les histoires de malédiction, et après la déception avec le tome 1 de Damnés l'année dernière, j'espérais trouver dans ce roman une histoire de malédiction satisfaisante. Et j'ai passé un super moment !

J'ai très vite été prise dans ma lecture, malgré quelques craintes au début. Je ne savais pas trop dans quoi je mettais les pieds, et je ne savais pas quoi penser de l'héroïne, Lana. L'auteure fait des révélations petit à petit, et au fur à mesure que j'apprenais des choses, je compatissais de plus en plus pour Lana. L'auteure sait nous plonger dans l'esprit des personnages, ce qui fait qu'on comprend leurs pensées, leurs comportements, même quand on ne les approuve pas. Tous les personnages, y compris les secondaires, ont une certaine profondeur, même s'ils ne sont pas tous aussi développés que les héros. Puis accessoirement, les personnages sont tellement dans le merdier qu'on ne peut que compatir pour eux.

Ça définit bien l'auteure

Il y a aussi une ambiance très particulière dans ce roman, et je parle notamment de tous les sentiments négatifs qui ressortent. L'histoire de Lana est très noire par moments, et certaines scènes peuvent être assez insoutenables et malsaines. Je vous avoue qu'après ma lecture je n'avais parfois pas très envie de dormir. Il y a un constant va-et-vient entre l'espoir et la fatalité, si bien qu'on se demande comment tout ça peut se terminer.

J'ai également beaucoup aimé le style de l'auteure, qui est fluide et prenant. Cette lecture est addictive, toutefois, il y a tout de même quelques longueurs, notamment au milieu du livre. Mais la fin m'a complètement happée, et je l'ai avalé d'un trait. Enfin, comme c'est une chose tellement rare chez moi qu'il me faut le préciser, les scènes de sexe ne m'ont pas dérangé. Elles s'ancrent bien dans le récit, et elles ne m'ont pas paru aussi gratuites qu'elles peuvent l'être habituellement.

Pour finir, il y a quand même quelques défauts. Comme dit précédemment, il y a des longueurs. J'ai trouvé qu'à un moment donné on s'éparpillait trop dans le fantastique (Quoi ? Moi qui dit qu'il y a trop de fantastique ?). Étrangement, j'aurais voulu que la malédiction soit le seul élément fantastique du récit. Peut-être que cette attente vient du fait que c'est ce que le résumé laisse entendre ? Puis il y a la fin, dont je ne sais pas trop quoi penser. Je ne m'attendais pas forcément à ça, mais j'ai du mal à savoir si c'est une fin qui me convient ou pas.

En conclusion, j'ai passé un super moment avec Lune Rouge. C'est un très bon mélange de thriller, de fantastique et de romance teinté d'érotisme que je recommande vivement. Je compte bien lire d'autres romans de cette auteure.


Infos
• Il s'agit d'un one-shot

Prix
Grand format : 21,90€

mardi 17 janvier 2017

Fille d'Hécate (3) : Le chant de la Lune - Cécile Guillot


Titre : Fille d'Hécate #3 – Le chant de la Lune
Auteur : Cécile Guillot
Sortie : le 1er février 2015 (chez les éditions du Chat Noir)
Pages : 160
Résumé
« Je pensais que découvrir d’où je viens serait une sorte d’accomplissement… Hélas, les choses se passent rarement comme prévu et me voilà au milieu d’une histoire mêlant malédiction, prophétie et déesse oubliée. Suis-je assez forte pour jouer les héroïnes ? Rien n’est moins sûr ! »
Maëlys et ses amies sorcières vont devoir plonger au cœur des Ardennes et de ses troubles légendes. Terre de féerie mais aussi de sombres dangers, car si retrouver ses racines est source de joie, c’est aussi la plus grande épreuve que la jeune femme ait jamais eu à affronter.

Mon avis
J'avais bien aimé les deux premiers tomes, même si je leur avais trouvé pas mal de défauts. Si ce tome n'est pas parfait, j'ai tout de même été assez satisfaite de cette conclusion ! On voit nettement que l'auteure a progressé par rapport au 1er tome, et c'est un vrai plaisir. La trilogie s'est améliorée au fil des tomes, et si la progression a continué avec les autres livres de l'auteure, j'ai bien envie de les découvrir.

Pour en revenir à l'histoire, nous sommes assez vite replacé dans le contexte. L'auteure récapitule la situation sans perdre de temps, et nous confronte rapidement à la situation de Maëlys : retrouver sa famille et découvrir ses origines. Le roman reste toujours trop court, toutefois, l'histoire suit son chemin de façon logique et cohérente. Ayant appris à connaître les personnages dans les tomes précédents, le manque de développement n'est plus aussi problématique ici (même si je n'aurais pas craché dessus). C'est même une bonne chose de ne pas s'être trop attardé sur la relation entre Maëlys et Alex. Tout l'aspect magique est mis au premier plan, et cet univers me passionne toujours autant.


J'ai bien aimé aussi l'intrigue de ce tome. Je ne m'attendais pas forcément à ça en commençant ce roman, et c'était plutôt sympathique. Je regrette tout de même un petit peu la fin. Le roman est prenant, j'avais envie de savoir comment ils allaient s'en sortir, et ce qui allait se passer. On suit donc les recherches de nos personnages pour trouver des solutions. Et finalement, la fin est trop rapide et un peu bâclée, ce qui est dommage, car le reste était chouette.

En conclusion, j'ai passé un bon moment une fois de plus. L'auteur ne cesse de progresser, ce roman est prenant, et je peux dire qu'il s'agit du meilleur de cette trilogie. Je regrette juste la fin un peu bâclée. Je conseillerai plutôt la lecture des 3 romans à la suite, pour être plus satisfait, vu le nombre de pages assez réduit des livres.


Infos
• Il s'agit du 3e et dernier tome de la trilogie « Fille d'Hécate », elle est précédée de La voie de la sorcière (1), et Le parfum du mal (2)
• Il existe également un recueil de nouvelles « Le cercle d'Hécate », se situant dans cet univers

Prix
Grand format : 14,90€

vendredi 13 janvier 2017

Les morsures de l'ombre - Karine Giebel


Titre : Les morsures de l'ombre
Auteur : Karine Giebel
Sortie : le 10 septembre 2009 (chez Pocket)
Pages : 320

Résumé
Elle est belle, attirante, disponible. Il n'a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre. A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement. Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n'est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince...

Mon avis
Après avoir adoré Juste une ombre, il fallait que je lise un autre livre de Karine Giebel. Je me suis penchée sur Les morsures de l'ombre, et je ne le regrette pas, car j'ai tout autant adoré !

Si j'ai trouvé le début un longuet, je me suis finalement plongée dans l'histoire petit à petit, au fur et à mesure que la tension montait, si bien qu'il était de plus en plus difficile de lâcher ma lecture. J'ai trouvé les personnages intéressants, par le fait que l'on soit entièrement plongé dans leur psychologie. Lydia est un personnage qu'on a envie de frapper, de secouer, de détester, et en même temps, on a également pitié d'elle. Quant à Benoît, c'est un peu difficile de savoir. On compatit pour lui (faut dire qu'il en bave, et est plutôt malchanceux), et en même temps on se demande s'il est vraiment innocent de ce dont Lydia l'accuse (c'est d'ailleurs assez frustrant qu'elle mette du temps à expliquer ses raisons).

J'ai passé une grande partie de ma lecture à me demander si Benoît était coupable, qui l'était si ce n'était pas lui, et qui l'avait mis dans cette situation. Au final, contrairement à Juste une ombre, je n'ai pas réussi à deviner le coupable avec certitude, et ça c'est super. La fin m'a retournée, il y a un rebondissement en particulier que je n'ai pas vu venir, des révélations, j'étais complètement prise dans le roman, et quand je l'ai terminé j'ai eu du mal à m'en détacher. L'auteur est tout de même assez sadique avec ses personnages ^^.

J'ai malgré tout eu un petit soucis avec cette lecture. Si le style de l'auteur est fluide et accrocheur, j'ai parfois eu du mal avec ce style saccadé quasiment constant.

En conclusion, c'est une excellente lecture passionnante, avec des personnages à la psychologie intéressante, et un dénouement assez surprenant.


Infos
• Il s'agit d'un one-shot

Prix
Grand format : 14,90€
Format poche : 6,95€


lundi 9 janvier 2017

Challenge Mystère 2017

Salut à tous !

Avec un peu de retard, puisque le challenge est commencé depuis le 1er janvier, je vous présente pour la 3e année consécutive le Challenge Mystère, organisé par le blog Frogzine.

C'est un challenge qui se déroule du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2017, avec un thème de lecture imposé chaque mois. Selon le niveau que l'on choisit, on peut avoir une ou deux lectures par mois, ou une lecture tous les deux mois.
J'ai de nouveau choisi le niveau classique en Mystérieux Mystère, qui correspond à une lecture par mois sur le thème imposé.

En 2016, j'avais réussi ce challenge à un jour près (littéralement, j'ai rendu ma dernière chronique le 31 décembre ^^). L'objectif cette année est de réussir de nouveau ce challenge sans les jokers habituels, puisque j'avais épuisé tous mes jokers l'année dernière (et accessoirement, ayant oublié de m'inscrire pendant les pré-inscriptions, je débute ce challenge avec un seul joker).

Vous pourrez suivre mon avancement dans le récapitulatif ci-dessous. Si vous participez également à ce challenge, n'hésitez pas à me le dire :).

Si vous souhaitez des informations plus précises à propos de ce challenge, je vous invite à cliquer sur l'image ci-dessous.


Récapitulatif (mis régulièrement à jour)

Janvier

Février

dimanche 8 janvier 2017

Bilan 2016 : Top 10 + Flops


Salut à tous, et bonne année avec un peu de retard !

Je vous retrouve en ce début de 2017 pour un nouveau bilan ! La formule est la même : un top 10 + un flop 5. Je me réjouis d'avoir eu du mal à faire ce top 10 (car ça signifie que beaucoup de lectures m'ont plu), et de n'avoir eu que 5 grosses déceptions à mettre dans mes flops de l'année. J'espère que ce bilan vous plaira, et surtout, n'hésitez pas à me dire vos coups de cœur et/ou vos déceptions de l'année 2016.


10 – In the After & In the End de Demitria Lunetta


J'ai dévoré cette duologie. Les personnages sont attachants, j'ai aimé l'univers développé par l'auteure, il y a des rebondissements, et l'histoire est différente en bien de ce que j'avais imaginé au départ. C'est une duologie qui m'a tenue en haleine, et j'ai adoré suivre l'évolution de l'héroïne, Amy, qui s'améliore nettement au fil des pages. Il y a tout de même quelques défauts, comme une fin un peu abrupte, une romance pas forcément intéressante et une situation qui stagne par moments dans le tome 2. Mais c'est une très bonne duologie (elle ne serait pas dans ce top 10 sinon, me direz-vous) que je conseille vivement !



Ayant adoré la trilogie « L’Épreuve » (malgré la fin pas forcément satisfaisante), j'avais très envie de me plonger dans une nouvelle saga de cet auteur. De plus, j'aime bien les scénarios à propos de mondes virtuels. Si j'ai eu un peu peur au début car j'avais l'impression d'avoir affaire à des gamins de 12 ans, mon opinion s'est très vite améliorée. J'ai retrouvé tout ce que j'avais aimé dans Le Labyrinthe : du suspense haletant, des rebondissements, des moments sombres, de l'amitié. Si ce n'est qu'on a peut-être un chouia plus de réponses. Je ne m'attendais pas forcément à ça quand j'ai commencé ce roman, et je dois dire que ça m'a beaucoup plu. Par contre on se triture toujours autant les méninges, et la fin est frustrante ! J'ai hâte de m'attaquer à la suite !

8 – PS : I love you de Cecelia Ahern


J'avais adoré Tombée du ciel de cette auteure, il fallait donc que je découvre un autre de ses romans. Et j'ai tout autant adoré ! J'ai trouvé les personnages attachants, avec tous un rôle, même mineur, à jouer, j'ai été touchée, attendrie, j'ai ri, j'ai failli pleurer. J'ai traversé toute une palette d'émotions avec ce livre, et je compte bien lire les autres livres de Cecelia Ahern. Surtout s'ils sont aussi excellents !

7 – Pamphlet contre un vampire de Sophie Jomain


Une auteure que j'avais envie de découvrir depuis longtemps, et je ne le regrette pas. Ce livre m'a fait énormément de bien, à un moment où j'avais envie de lire quelque chose de pas prise de tête, mignon, et surtout drôle. J'ai beaucoup ri durant cette lecture, et j'ai adoré l'héroïne Satine, qui est l'incarnation même de la tête de mule. Une lecture que je conseille pour se détendre ou en cas de coup de blues.



Que dire. J'adore toujours autant l'univers du Monde Emergé. Bien que le coup de cœur n'ait toujours pas été atteint, je crois que Licia Troisi est en train de devenir un de mes auteurs chouchous. J'aime tellement sa saga que je suis prête à me jeter les yeux fermés dans tous ses autres livres. Pour en revenir aux Guerres du Monde Emergé, j'ai aimé suivre une nouvelle héroïne, Doubhée. Elle est attachante, forte et touchante, tout comme l'était Nihal mais de manière différente. On fait connaissance avec de nouveaux personnages sympathiques, et on retrouve même des anciens, ce qui est vraiment plaisant. Je suis prête à me lancer dans la 3e trilogie, en espérant l'adorer tout autant.

5 – Juste une ombre de Karine Giebel


Un des rares thriller lus cette année (que voulez-vous, ce n'est pas mon genre de prédilection). Je voulais découvrir cette auteure car j'en avais entendu énormément de bien, et j'en ai profité lorsque j'ai eu une soudaine envie de thriller. Au final, j'ai adoré ce livre, qui se dévore tellement il est prenant ! J'ai pris le risque de me faire flipper en le lisant le soir car je voulais à tout prix connaître la suite. Les seuls bémols sont que l'héroïne est assez insupportable, et j'ai vite deviné le coupable. Mais le roman vaut quand même le coup. J'ai été surprise par la fin, et ça m'a juste donné hâte de lire un autre Karine Giebel (ce qui est chose faite d'ailleurs avec Les morsures de l'ombre que je viens de terminer et que j'ai beaucoup aimé).

4 – Frankenstein de Mary Shelley


Je l'avoue, je suis assez fière de mettre un classique dans ce classement, étant donné qu'avec la fac je me suis un peu fâchée avec eux. Je suis totalement tombée sous le charme de l'écriture, l'histoire est intrigante, la psychologie des personnages est intéressante, bref, je ne me suis pas ennuyée, et j'ai tout adoré ! S'il y a bien un classique que je recommande (en dehors des livres de Jane Austen que j'aime servir à toutes les sauces, un peu comme là maintenant), c'est celui-là !


Oui je triche mais je n'arrivais pas à me décider. Puis c'est MON classement, je fais ce que je veux.

Pour Let The Storm Break, c'était une suite que j'attendais impatiemment. J'avais adoré le 1er tome (qui figurait dans mon classement de l'année dernière). Mais pour celui-ci, j'ai carrément eu un coup de cœur ! On a évité les clichés horripilants (style triangle amoureux), la relation entre les deux personnages se développe, ils deviennent plus attachants, on découvre de nouvelles choses sur les sylphes, on fait connaissance avec de nouveaux personnages, et il y a de l'action et des rebondissements. J'ai adoré ce tome, et j'espère que le 3e sera tout aussi génial ! (j'en peux plus d'attendre)

Pour Quelques minutes après minuit de Patrick Ness, on est dans un registre un peu différent. On suit l'histoire de Conor, dont la mère est malade, et qui essaie de faire face à tous les changements qui surviennent suite à cela. On est dans une sorte de roman d'apprentissage, qui nous montre l'évolution de Conor, notamment à travers la présence du monstre qui vient lui rendre visite. C'est une histoire qui, en réfléchissant, est un peu dans le même esprit que Le secret de Térabithia (que j'ai beaucoup aimé). J'ai hâte de voir l'adaptation, en espérant qu'elle ne soit pas râtée.

2 – Maybe Someday de Colleen Hoover


Pour le coup, ici c'était assez serré. J'ai vraiment hésité à le mettre en 1ere position. C'est bien simple, je n'attendais rien de ce livre. Il ne m'intéressait pas particulièrement, mais il m'intriguait tout de même car j'en entendais que de bons avis. J'ai saisi l'occasion de le lire grâce à une LC (en VO qui plus est). Et j'ai eu un véritable coup de cœur. J'ai tout adoré dans ce livre : le style, les personnages attachants, l'humour, la romance, la musique. Il m'arrive parfois d'écouter les chansons qui accompagnent le livre. Elles ajoutent un plus, mais ne sont pas nécessaires si vous n'aimez pas particulièrement la musique. D'ailleurs, même si ce livre parle de musique, n'importe qui peut adorer ce roman, tellement l'histoire est belle ! Vous l'avez compris, je vous le conseille vivement !

1 – Chroniques Lunaires #4 : Winter de Marissa Meyer


Enfin, la 1ere place du classement ! Détenue par Cress l'année dernière, on retrouve de nouveau un titre de la saga des « Chroniques Lunaires », le dernier tome. Je l'ai adoré, les personnages sont toujours aussi géniaux, j'aime toujours autant l'univers de Marissa Meyer. Dans ce roman, l'auteur prend bien son temps, elle nous fait languir avant de nous asséner des rebondissements par-ci par-là. De plus, elle prend la peine d'écrire une vraie fin, où chaque personnage a droit à sa scène finale pour permettre au lecteur de leur dire au revoir. Et ça, c'est le must ! J'espère tout de même que le recueil Stars Above sortira en VF, car j'ai très envie de retrouver cet univers, même si c'est seulement à travers des nouvelles.
Si vous n'avez pas attaqué cette saga : foncez !


Damnés #1 de Lauren Kate


Une lecture qui m'intriguait depuis longtemps, avec une histoire de malédiction (et j'aime les malédictions). Au final, ça a été une grande déception. Il y a un triangle amoureux ridicule, l'héroïne est stupide, il ne se passe rien pendant les 2 tiers du roman, et quand il se passe quelque chose, finalement on n'a quasiment pas de réponses, avec pour excuse « On sait très bien ce qui se passe, mais comme tu es l'héroïne et que ça serait ridiculement simple si on te disait tout directement tu dois deviner toute seule ce qui se passe, sinon, c'est pas bien ». Non.



Encore une immense déception, parce que ce roman me faisait très envie. Tellement que je l'ai acheté peu de temps après sa sortie. La couverture est superbe, et le résumé super intrigant annonce un univers incroyable. Si l'univers est effectivement chouette, je sens (pour ne pas changer) le triangle amoureux arriver à des kilomètres, l'héroïne est stupide, les personnages manquent de profondeur et je me suis ennuyée pendant la moitié du roman.



Pour le coup, je n'attendais pas énormément de celui-là. Mais depuis quelques temps, je suis assez intéressée par les romans concernant les méchantes dans les histoires ou les contes. Alors en voyant celui-ci à la médiathèque, j'ai sauté dessus. Si l'histoire est intéressante, il y a beaucoup trop de longueurs qui ont gâché une partie de ma lecture, et qui ont même fait passer des sujets intéressants à la trappe.

Une nuit à New York de Rachel Cohn et David Levithan


Je pensais lire une petite lecture sympathique pour me détendre. En fait, je me suis ennuyée, les thèmes intéressants sont à peine survolés alors qu'on s'attarde sur des choses moins intéressantes, l'héroïne est un peu tête à claques. Bref, ce roman est largement oubliable.

Amelia de Kimberly McCreight


Je ne sais pas exactement quel problème j'ai eu avec ce livre. J'ai eu énormément de mal à entrer dedans, je n'arrivais pas à m'intéresser à l'histoire ni à m'attacher aux personnages. J'ai abandonné au bout de 200 pages environ, puis j'ai parcouru le livre en diagonale pour savoir ce qui c'était passé. Au final, je n'ai pas été tellement étonnée, donc je me dis que cet abandon est peut-être un mal pour un bien, vu le nombre de livres que j'ai dans ma PAL et dans ma wish-list. Moi qui était hyper intriguée par The Outliers de cette auteure, j'ai été un peu refroidie.

--> Bilan 2014
--> Bilan 2015

jeudi 5 janvier 2017

Les frères O'Neil (1) : La danse hésitante des flocons de neige - Sarah Morgan


Titre VO : Sleigh bells in the snow
Titre VF : La danse hésitante des flocons de neige
Auteur : Sarah Morgan
Sortie : le 26 octobre 2016 (chez Harlequin)
Pages : 473

Résumé
Noël, les guirlandes qui scintillent à vous en faire mal au crâne et le vent d’hystérie qui s’abat sur Manhattan... Pour Kayla Green, c’est tout simplement l’horreur. Alors, quand elle est embauchée par Jackson O’Neil pour redorer l’image de sa station de sports d’hiver de luxe, c’est comme un petit miracle : l’occasion de fuir la ville et de se noyer dans le travail. Enfin, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à sa rencontre avec Jackson O’Neil et son encombrante famille… Les O’Neil sont bruyants, attentionnés, charmants. Bref… la famille qu’elle n’a jamais eue. Et quant à Jackson, sa voix grave et son sourire assuré, il approche un peu trop de la perfection pour ne pas être dangereux pour le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné.

Mon avis
J'avais envie d'une petite lecture de Noël, dans la neige, sans prise de tête, et avec une petite romance mignonne. Ce livre semblait correspondre à mes attentes, et la couverture était canon. Je me suis donc jetée dessus. Et au final : j'ai passé un bon moment.

Je me suis assez rapidement prise à l'histoire, et j'ai vite été intriguée par le personnage de Kayla. J'avais envie de savoir ce qui avait pu lui valoir une telle haine de Noël, et une telle volonté d'ériger des barrières entre elle et les autres. C'est un personnage attachant, mais qui passe tout de même beaucoup de temps à ressasser. Au bout d'un moment, on a compris qu'elle n'avait pas de famille, qu'elle était seule et qu'elle jalousait ceux qui avaient une famille. Inutile de nous le préciser toutes les 10 pages. Quant au personnage de Jackson, c'est également un personnage attachant, attentionné, avec qui on se sent en sécurité. Mais son attention frise parfois le harcèlement, et à la place de Kayla, je lui aurais certainement demandé à plusieurs reprises de se mêler de ses affaires. Je comprenais pourquoi Jackson agissait ainsi, mais en même temps, son insistance me mettait limite mal à l'aise.


J'ai trouvé aussi que les difficultés du roman se résolvaient trop facilement. On fait tout un foin de chaque difficultés pour qu'elles se résolvent avec deux paroles échangées. Un peu comme si l'auteure avait décidé qu'après tout, c'était une romance, et qu'on n'allait pas s'attarder 207 ans sur la résolution des autres intrigues.

Sinon, j'ai passé un moment agréable avec cette lecture. On se retrouve dans une atmosphère idéale d'hiver qui donnerait envie d'aller passer nos vacances à Snow Crystal. J'ai aimé suivre la relation naissante entre Kayla et Jackson (même si ça serait super cool que l'attraction physique soit au moins au même plan que l'attraction psychologique), j'ai parfois ris grâce à toute la famille O'Neil, et j'ai aussi été touchée par le personnage de Kayla. Le livre se lit vite, il n'est pas prise de tête, et c'est un bon moyen de se détendre.

En conclusion, c'est une lecture sympathique, avec des personnages attachants, mais avec aussi de trop grosses facilités. C'est un roman que je conseille en période de Noël ou en hiver.


Infos
• Il s'agit du 1er tome de la trilogie « Les frères O'Neil ». Les deux suites, L'exquise clarté d'un rayon de lune (2), et La douce caresse d'un vent d'hiver (3) concernent les deux frères de Jackson, Tyler et Sean.

Prix
Format poche : 8,30€

lundi 2 janvier 2017

Harry Potter et l'enfant maudit - JK Rowling, John Tiffany et Jack Thorne


Titre VO : Harry Potter and the Cursed Child
Titre VF : Harry Potter et l'enfant maudit
Auteur : JK Rowling, John Tiffany & Jack Thorne
Sortie : le 14 octobre (chez Gallimard Jeunesse)
Pages : 341

Résumé
Être Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

Mon avis
Je dois avouer que je suis un peu partagée. J'ai aimé cette lecture, et en même temps, il y a pas mal de choses qui m'ont fait tilter.

Pour commencer par le négatif et finir ensuite sur une bonne note, je trouve que ce roman ne ressemble pas à une suite mais à une fanfiction. Et qui plus est, à une fanfiction remplie de clichés vus dans des fanfictions réelles. Je ne peux pas trop citer d'exemples pour ne pas spoiler, mais on voit que certains événements sont des prétextes pour faire du fan service, quitte à ce que soit parfois un peu ridicule et what the fuck. À certains moments, ce livre ressemble à un mix de ce qu'on peut trouver régulièrement dans des fanfictions sur le net. Et ça m'a un peu dérangé.

L'autre point qui m'a dérangé, ce sont les personnages de Harry et Albus. Ils sont tous les deux insupportables (pour le coup, tel père tel fils). Il est vrai qu'il arrivait à Harry de se plaindre dans les livres, mais c'était un gamin qui vivait de dures épreuves, et qui a tout de même eu une vie de merde pendant 11 années. Et il n'était pas insupportable comme l'est Albus, ni aussi stupide. Dans ce livre, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.


Enfin, il y a le personnage de Ron, réduit uniquement à son humour lourd. Alors qu'il n'est pas censé être QUE ça.

Pour en venir au positif, on retrouve tout de même l'univers d'Harry Potter, avec toute sa magie, le trio de choc, et une Ginny un peu moins effacée que dans les romans. Il y a une vraie intrigue qui se forme en dehors des jérémiades d'Albus, et j'avoue que l'histoire est intrigante peu à peu. J'ai également beaucoup aimé l'amitié qui se forme entre Albus et Scorpius. Elle peut être touchante, attendrissante, et amusante. Scorpius est certainement le personnage que j'ai préféré de tout le livre. Il est gentil, adorable, réfléchi, il répare les conneries d'Albus sans se plaindre, bref, heureusement qu'il est là. La fin m'a particulièrement happée, j'avoue que je ne m'attendais pas à certains rebondissements, et que j'ai dévoré les dernières pages. Je pense que c'est vraiment dans la dernière partie du livre que j'ai entièrement retrouvé l'esprit de la saga Harry Potter.

En conclusion, cette lecture a été agréable, j'ai pris plaisir à retrouver l'univers d'Harry Potter et ses personnages, et la fin est particulièrement prenante. Toutefois, je n'arrive pas à le considérer comme une suite, certains clichés m'ont dérangée, et Harry et Albus (surtout Albus) sont des têtes-à-claques. Ce n'est pas une déception, j'ai bien aimé, mais j'espérais plus.


Infos
• Il s'agit de la « suite », en pièce de théâtre de la saga « Harry Potter » de JK Rowling, 19 ans plus tard.

Prix
Grand format : 21€