samedi 22 juillet 2017

La reine du Tearling (1) - Erika Johansen


Titre VO : The Queen of the Tearling #1
Titre VF : La Reine du Tearling #1
Auteur : Erika Johansen
Sortie : le 2 novembre 2016 (chez les éditions JC Lattès)
Pages : 508


Résumé
On ne naît pas reine, on le devient.

Après la mort de sa mère, la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l'escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit et devenir Reine du Tearling.
Kelsea ne s'est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu'elle découvre vont la pousser à commetre un acte d'une incroyable audace, qui jette toute le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge.
La quête de Kelsea pour sauver son royaume et aller vers son destin ne fait que commencer. Long périple semé d'embûches, empli de bruit et de fureur, de trahisons et de combats farouches. Une épreuve du feu, qui forgera sa légende... ou la détruira.
Erika Johansen nous entraîne dans une épopée flamboyante où une jeune princesse insoumise devra lutter pour monter sur le trône.

Mon avis
J'attendais énormément de cette lecture, car elle me faisait envie depuis sa sortie en VO. Finalement, j'ai passé un très bon moment, même si ce n'est pas le coup de cœur que j'espérais.

Tout d'abord, j'ai mis un peu de temps à rentrer dans le roman. Il y a pas mal de longueurs, et il n'y a pas énormément d'action, surtout pendant la première moitié du roman. À certains moments, j'avais du mal à continuer car il ne se passait rien.


Toutefois, l'univers crée est très intéressant. On reste un peu en surface dans ce tome, mais je ne doute pas qu'on apprendra plus de choses dans la suite. Je m'attendais à de la fantasy pure et dure, mais on se retrouve dans un mélange de fantasy et de dystopie, puisque l'histoire se situe dans le futur. On trouve parfois des références modernes (voire futuristes) qui peuvent désarçonner un peu, et ça m'a bien plu.

Le personnage de Kelsea est également assez attachant. On découvre une héroïne, qui pour une fois, est loin d'être une beauté. Elle se retrouve un peu malgré elle dans tout cette histoire, sans avoir vraiment eu le choix, elle se sent dépassée par les événements, mais elle démontre une grande force de caractère, une volonté de fer, et un esprit de justice. Elle progresse au fur et à mesure du roman et s'affirme. En bref, c'est un super personnage !



J'ai bien aimé aussi les personnages secondaires, qui sont assez mystérieux pour certains puisqu'on sait peu de choses sur eux. J'espère qu'on apprendra à mieux les connaître dans la suite. J'avoue être aussi intriguée par la Reine Rouge, la grande méchante de l'histoire.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé cette lecture. L'univers est fascinant, et le personnage principal génial. Je regrette les longueurs qui m'ont freiné dans ma lecture.
Et je mets un pouce en l'air pour la superbe couverture ♥


Infos
• Il s'agit du 1er tome de la trilogie « La reine du Tearling ». Il est suivi de L'invasion du Tearling (2)
• Le 3e tome, Le sort du Tearling, est sorti en VO le 29 novembre 2016. Aucune date n'a encore été annoncée pour la sortie VF

Prix
Grand format : 22€

4 commentaires:

  1. Je ne savais pas que l'histoire se passait dans le futur. En tout cas, ce livre me tente beaucoup. C'est totalement le genre d'histoire que j'aime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand même assez subtil, on oublie très vite que ça se passe dans le futur ^^. C'est en quelque sorte un monde fantasy/médiéval transféré dans le futur (mais c'est cool ^^).
      J'espère que ça te plaira, il est chouette :).

      Supprimer
  2. D'un côté, je suis intriguée mais, de l'autre, je crains les longueurs et la fantasy aussi (car c'est un genre qui a tendance à passer ou casser avec moi). À voir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'univers est super intéressant malgré les longueurs :). Puis le côté fantasy n'est pas lourd du tout (tu me diras que j'adore la fantasy donc forcément). C'est un mélange de dystopie et de fantasy, du coup on peut dire que c'est moins fantasy que dans certains romans. Je sais pas si c'est clair xD.

      Supprimer